Hippidion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hippidion est un genre d'équidé américain proche des chevaux actuels. Il a disparu il y a 10 000 ans environ[1]. La plupart des fossiles ont été découverts en Amérique du Sud, mais un fossile l'a été en Amérique du Nord.

Histoire évolutive[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire évolutive des équidés.

Hippidion est considéré comme un descendant d'espèce proche des Pliohippus[2]. Ces équidés sont apparus sur le continent sud-américain il y a environ 2,5 millions d'années[2],[3].

Des études basées sur l'analyse phylogénétique du génome mitochondrial laisse envisager le fait que les spécimens de ce genre pourrait être de vrai Equus, et même être assez proche du cheval domestique[2],[3].

L’Hippidion, comme les autres équidés sud-américain, a disparu entre 8 et 110 000 ans même si le fossile découvert dans la Cueva Pali Aike dans le parc national Pali Aike en Patagonie montre que quelques spécimens auraient pu survivre jusqu'à une période récente.

Description[modifier | modifier le code]

De la taille d'un poney Welsh, il devait ressembler à un âne. La structure des os du nez de ces animaux montre qu'ils ont évolué séparément des autres équidés d'Amérique du Nord.

Il existe plusieurs différences dans les fossiles ce qui a conduit à créer plusieurs espèces H. principale, H. saldiasi par exemple.

Environnement[modifier | modifier le code]

Ces animaux pourraient avoir été chassés par une implantation humaine dite d'une civilisation pré-Clovis.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Ce taxon a été présenté par Richard Owen en 1869 pour un fossile découvert dans le sud des États-Unis. Ce terme a été construit à partir de deux racines latines, Hippo désignant le cheval et le suffixe marquant la petite taille. Hippidion peut donc être traduit par petit-cheval.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (The Paleobiology database, 2009)
  2. a, b et c (en) J. Weinstock, « Evolution, systematics, and phylogeography of Pleistocene horses in the New World: a molecular perspective », PLoS Biology, vol. 3, no 8,‎ 2005, e241 (lien DOI?)
  3. a et b (en) L. Orlando, « Ancient DNA Clarifies the Evolutionary History of American Late Pleistocene Equids », Journal of Molecular Evolution, vol. 66,‎ 2008, p. 533–538 (lien DOI?)

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]