Hill City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hill City
Image illustrative de l'article Hill City
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Dakota du Sud Dakota du Sud
Comté Pennington
Démographie
Population 948 hab. (2010)
Densité 288 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 01″ N 103° 34′ 17″ O / 43.933611111111, -103.5713888888943° 56′ 01″ Nord 103° 34′ 17″ Ouest / 43.933611111111, -103.57138888889  
Altitude 1 572 m
Superficie 329 ha = 3,29 km2
· dont terre 3,26 km2 (99,09 %)
· dont eau 0,03 km2 (0,91 %)
Localisation
Carte du comté de Pennington
Carte du comté de Pennington

Géolocalisation sur la carte : Dakota du Sud

Voir sur la carte administrative du Dakota du Sud
City locator 14.svg
Hill City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Hill City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Hill City

Hill City est une ville du sud-ouest de l'État du Dakota du Sud, aux États-Unis, dans la région des Black Hills, qui fut fondée lors de la ruée vers l'or dans les Black Hills à partir de 1874, dans les Black Hills. Le site aurifère fut découvert en 1874 par Custer, à 15 km au nord de Custer City, sur la route de Deadwood, alors les deux villes-champignons[1], elle était l'un des seuls points de ravitaillement pour les troupes de la cavalerie américaine.

En 1874, le lieutenant-colonel George A. Custer escortait un groupe d'ingénieurs dans les Black Hills, alors territoire indien, afin d'étudier le tracé de la future Northern Pacific Railroad qui reliera le lac Supérieur à l'Océan Pacifique. De l'or est trouvé dans un ruisseau nommé French creek, qui prend sa source à 8 km de Custer City, provoquant une ruée de chercheurs qui s'y installent au mépris du Traité de Fort Laramie (1868). Custer fonda un autre site aurifère encore 15 kilomètres plus au nord, à Pactola.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Amérique comme modèle, l'Amérique sans modèle: études, par Jacques Portes, page 211

Sur les autres projets Wikimedia :