Hilda Tenorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hilda Eliana Tenorio Patiño
{{#if:
Image illustrative de l'article Hilda Tenorio
Hilda Tenorio
Présentation
Nom de naissance Hilda Eliana Tenorio Patiño
Apodo Hilda Tenorio
Naissance 11 juin 1986
Morelia, état de Michoacán de Ocampo, Mexique)
Nationalité mexicaine
Carrière
Alternative 28 février 2010
Parrain : Manolo Mejia.
Témoin : Ruiz Manuel
Invention la pose de banderilles « El Par Doble »

Hilda Eliana Tenorio Patiño plus connue sous le nom de Hilda Tenorio, née le 11 juin 1986 à Morelia (Mexique, État de Michoacán), est une matadora mexicaine.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est une des récentes gloires de la tauromachie mexicaine[1] où elle est la dixième femme matador, la onzième étant Sandra Moscoso[2].

Son alternative dans les arènes monumentales de Mexico ont eu lieu le 28 février 2010 avec pour parrain Manolo Mejia. et pour témoin Ruiz Manuel.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le 30 mai 2001, à l'âge de 14 ans, elle participe à une becerrada à Salvatierra, dans l'état de Guanajuato, face à des novillos de la ganadería de San Marcos.

Pour sa première novillada piquée, elle coupe deux oreilles le 10 octobre 2003, et le 19 octobre 2003, elle plante les banderilles selon une méthode oubliée, que Rodolfo Gaona, torero mexicain, avait inventée il y a très longtemps (le 8 juillet 1915) et qui portait le nom de « El Par de Pamplona »[3]. Hilda la réinvente sous forme de El Par Doble, ce qui lui vaut une Vuelta al ruedo. Lorsqu'elle se présente à Mexico en 2004, elle a déjà 30 novilladas à son actif.

C'est dans cette même arène que cinq ans plus tard, elle prend l'alternative avec comme parrain Manolo Mejía, face à des taureaux de la ganadería Autrique. Son estocade réussie al volapié lui vaut une oreille.

Depuis son alternative, elle a eu de nombreux contrats, toréant avec de grands toreros espagnols (El Capea ) ou mexicains (« Uriel Moreno », « El Zapata » qui a triomphé en février 2011[4]).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Casanova et Pierre Dupuy, Dictionnaire tauromachique, Marseille, Jeanne Laffitte,‎ 1981 (ISBN 2-86276-043-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :