Hilda Hilst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hilda Hilst, Casa do Sol (1998)

Hilda Hilst est une poétesse, écrivain et dramaturge brésilienne née le 21 avril 1930 à Jaú, État de São Paulo, Brésil et morte le 4 février 2004.

Depuis 1963, Hilda Hilst habitait à Campinas, État de São Paulo, où elle est morte le 4 février 2004. Ses manuscrits sont au « Centro de Documentação Cultural Alexandre Eulalio » (CEDAE) de l’Universidade Estadual de Campinas (UNICAMP). Son institution, à Campinas aussi, s’appelle « Instituição Hilda Hilst – Casa do Sol Viva », dont le directeur est l’écrivain José Luis Mora Fuentes.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Même en n'existant pas, je me régale. »
  • « Mieux vaut un chien vivant qu'un lion mort. »

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • « Agda » (fragment). In : Brasileiras : voix, écrits du Brésil. Org. de Clelia Pisa e Maryvonne Lapouge Petorelli. Paris, Des Femmes, 1977, p.5-14e 341-358.
  • Contes Sarcastiques (Fragments érotiques). Trad. de Maryvonne Lapouge-Petorelli. Paris, Gallimard, 1994.
  • L’obscène madame D suivi de Le Chien. Trad. de Maryvonne Lapouge-Petorelli. Paris, Gallimard, Coll. Arpenteur, 1997.
  • Sur ta grande face. Trad. de Michel Riaudel. In : Pleine Marge : cahiers de littérature, d’arts plastiques & de critique. Paris, Éditions Peeters-France, 1997, p. 29-51.
  • Cinq poèmes d’Hilda Hilst. In : Anthologie de la poésie brésilienne. Edição bilíngüe. Prefácio e seleção de Renata Pallottini; Trad. de Isabel Meyrelles. Paris, Ed. Chandeigne, 1998, p.373-381.
  • Da morte. Odes mínimas. De la mort. Odes minimes. Edição bilíngüe. Trad. de Álvaro Faleiros. São Paulo, Nankin Editorial; Montréal: Ed. Noroît, 1998.
  • Contes Sarcastiques (Fragments érotiques). Trad. de Maryvonne Lapouge-Petorelli. Paris, Le Serpent à Plumes, 1999.
  • De l'amour précédé de Poèmes maudits, jouissifs et dévots. Trad. Catherine Dumas. Paris, Caractères, Coll. Planètes, 2005.
  • Rutilant Néant - Et autres fictions. Trad. Ilda Mendes Dos Santos. Paris, Caractères, Coll. Ailleurs-là-bas, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]