Hilarion (Kapral)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Métropolite Hilarion (Kapral)
Le Métropolite Hilarion (à gauche), avec le Patriarche Cyrille de Moscou lors d'une rencontre à Moscou en Septembre 2010
Le Métropolite Hilarion (à gauche), avec le Patriarche Cyrille de Moscou lors d'une rencontre à Moscou en Septembre 2010

Titre Métropolite d'Amérique orientale et de New York, Primat de l'Église russe hors-frontières
(18 mai 2008 – )
Prédécesseur Métropolite Laure
Biographie
Naissance 6 janvier 1948 (66 ans)
à Spirit River, Alberta, Canada

Le Métropolite Hilarion (né Igor Alekseïevitch Kapral, Игорь Алексеевич Капрал, le 6 janvier 1948 à Spirit River dans l'Alberta, au Canada), est le sixième et actuel Primat de l'Eglise orthodoxe russe hors-frontières (depuis le 18 mai 2008).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le futur Métropolite Hilarion est né en janvier 1948 au Canada, de parents russes originaires de Volhynie étant partis s'installer au Canada après que celle-ci fut rattachée à la Pologne, en 1921.

En 1967, à l'âge de 19 ans, il entre au séminaire du monastère orthodoxe de la Sainte-Trinité, près de New York, aux États-Unis.

En 1974, il devient moine dans ce monastère sous le nom monastique d'Hilarion, puis il est ordonné prêtre en 1976.

La même année, il est diplômé d'études slaves et de littérature russe à l'université de Syracuse. Le 10 décembre 1984, il est consacré évêque. En 1995, il se voit confier la charge d'évêque de l'Église russe hors-frontières à Washington.

En juin 1996, il est élevé au rang d'archevêque et se voit confier le grand diocèse d'Australie et de Nouvelle-Zélande, à la tête duquel il demeurera jusqu'en 2008.

Suite au décès du Métropolite Laure, il est choisi pour lui succéder le 12 mai 2008, et sa nomination est confirmée par le Patriarcat de Moscou. Il est élevé au rang de métropolite et intronisé à New York le 18 mai 2008.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il a reçu la médaille australienne du centenaire, au nom des services rendus lorsqu'il était archevêque d'Australie et de Nouvelle-Zélande[1],[2].

Il est également récipiendaire de l'ordre de Saint-Serge de Radonège.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]