Hikaru GENJI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hikaru GENJI
Surnom Hikaru Genji SUPER 5 (1994 -1995)
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical J-Pop, dance
Années actives 19871995
Labels Johnny's Entertainment
Composition du groupe
Anciens membres Kohji Uchiumi
Mikio Osawa
Kazumi Morohoshi
Hiroyuki Satō
Junichi Yamamoto
Akira Akasaka
Atsuhiro Satō
Hidetaka Tashiro

Hikaru GENJI (光GENJI?), plus tard renommé en Hikaru Genji SUPER 5, est un groupe masculin japonais, initialement composé de sept jeunes idoles, dans le cadre de la Johnny & Associates, autour du personnage d'Hikaru Genji de l'œuvre japonaise Le Dit du Genji. Il aura compté dans ses rangs, les danseurs en arrière-plan, les membres de SMAP (autre groupe de l'agence) et le claviériste du groupe TOKIO, Taichi Kokubun.

Jusqu'à l'apparition de l'unité de Johnny temporaire Hey! Say! 7 en 2007, Hikaru Genji détenait le record pour le plus jeune groupe masculin au top des classements des singles de l'Oricon[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe se forme en 1987 en deux équipes appelées Hikaru (avec deux membres les plus âgés dont le leader) et GENJI (les cinq plus jeunes membres). Il devient en 1988 le deuxième artiste de l'histoire à monopoliser les trois premières places pour un single sur l'Oricon[2] et le troisième artiste de l'histoire à dominer les deux premières places dans les charts[3],[4]. Le groupe remporte également le Japan Record Award dans le 30e Japan Record Awards pour la chanson Paradise Ginga la même année[5], faisant d'eux le deuxième artiste de la Johnny & Associates à remporter le trophée après Masahiko Kondo et la dernier avant Johnny & Associates, établi une politique qui aurait refuser toutes les propositions futures de prix par des organisations telles que les Japan Recors Awards et les des Japan Academy Awards[6].

En 1994, après de nombreux singles et albums sortis, Mikio Osawa (le leader) et Hiroyuki Satō quittent le groupe et la Johnny & Associates tandis que le groupe comprenant les membres restants continue sous le nom de Hikaru Genji Super 5, qui se dissoudra un an plus tard, après trois singles et un album sous ce nouveau nom.

De ces cinq membres, Kazumi Morohoshi et Junichi Yamamoto ont depuis quitté l'agence et le groupe n'existe désormais plus. Akira Akasaka est malheureusement arrêté pour possession de méthamphétamine, le et a été congédié le peu de temps après[7],[8]. Seulement, Atsuhiro Satō et Kohji Uchiumi, sont à ce jour toujours au sein de la Johnny & Associates pour monter des projets en solo et produire les artistes de l'agence en activité.

Membres[modifier | modifier le code]

Hikaru

Genji

Discographie[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Hikaru GENJI[modifier | modifier le code]

Albums
  1.  : Hikaru GENJI (光GENJI)
  2.  : Hi! (Hi !)
  3.  : Hey! Say! (Hey ! Say !)
  4.  : Hello... I Love You (Hello・・・I Love You)
  5.  : Furikaette Tomorrow (ふりかえってTo morrow)
  6.  : Cool Summer
  7.  : White Dreaming with Hikaru GENJI (White Dreaming with 光GENJI?)
  8.  : 333 Thank You ((333) Thank You?)
  9.  : Hito Natsu Hito Yoru (ひと夏ひと夜?)
  10.  : VICTORY
  11.  : BEST FRIENDS
  12.  : Pocket Album: 7 Tsuno Hoshi (Pocket Album~7つの星?)
  13.  : DREAM PASSPORT
  14.  : SPEEDY AGE
  15.  : WELCOME
  16.  : Uchuyuei (宇宙遊詠?)
  17.  : HEART'N HEARTS
  18.  : FOREVER YOURS
Compilations
  1. 02/08/1994 : SUPER BEST TRY to REMEMBER
  2. 02/08/1994 : 2001 Classics
  3. 19/08/1995 : See You Again
  4. 05/12/2001 : Hikrau GENJI-BEST (光GENJI‧BEST)
  5. 17/10/2002 : Hikrau GENJI All Songs Request (光GENJI All Songs Request)
Singles
  1.  : STAR LIGHT
  2.  : Glass no Jyūdai (ガラスの十代)
  3.  : Paradise Ginga (パラダイス銀河)
  4.  : Diamond Hurricane (Diamondハリケーン)
  5.  : Tsurugi no Mai(剣の舞)
  6.  : Chikyū wo Sagashite (地球をさがして)
  7.  : Taiyou ga Ippai (太陽がいっぱい)
  8.  : Kōya no Megalopolis (荒野のメガロポリス)
  9.  : Little Birthday
  10.  : CO CO RO
  11.  : Waratte yo (笑ってよ)
  12.  : Kaze no Naka no Shonen (風の中の少年)
  13.  : Kiseki no Megami (奇跡の女神)
  14.  : WINNING RUN
  15.  : GROWING UP
  16.  : TAKE OFF
  17.  : Lila no Saku koro Barcelona (リラの咲くころバルセロナ)
  18.  : Meet Me
  19.  : Aishitemo ii desu ka (愛してもいいですか)
  20.  : Kimi to Subaya SLOWLY (君とすばやくSL OWLY)
  21.  : Yūki 100% (勇気100%)
  22.  : BOYS in August
  23.  : Kono ? ... Hitori Janai (この秋···ひとり ;じゃない)
  24.  : Bravo! Nippon: Setsu to Koori no Fantasy (BRAVO ! Nippon~雪と氷ӗ 8;ファンタジー ~)
  25.  : Yoosoroo! Mirai he Yoroshiku (ヨーソロー ! 未来へよろしく)
  26.  : TRY TO REMEMBER

Sous le nom de Hikaru Genji SUPER 5[modifier | modifier le code]

Albums
  1.  : Someone Special
Singles
  1.  : Melody Five
  2.  : Don't Mind Namida (DON'T MIND 淚)
  3.  : BYE BYE

Récompenses du groupe[modifier | modifier le code]

Japan Record Awards[modifier | modifier le code]

Année Chanson Nominé Résultat
1988 "Paradise Ginga" Japan Record Award Lauréat[5]

Japan Gold Disc Awards[modifier | modifier le code]

Hikaru Genji a remporté quinze prix de la cérémonie annuelle de la Recording Industry Association of Japan et du Japan Gold Disc Awards[9].

Année Artiste/Disque Nominé Résultat
1988 Hikaru Genji New Artist Award Lauréat
Best 5 New Artist Award Lauréat
"Glass no Jūdai" Singles Award Lauréat
"Starlight" Lauréat
Hikaru Genji Album Award Lauréat
1989 Hikaru Genji Best 5 Artists Lauréat
"Paradise Ginga" Grand Prix Singles Award Lauréat
Best 5 Singles Award Lauréat
"Diamond Hurricane" Lauréat
"Tsurugi no Mai" Lauréat
Hi! Album Award Lauréat
1990 "Taiyō ga Ippai" Best 5 Singles Award Lauréat
1991 Furikaette Tomorrow Album Award Lauréat
1992 333 Thank You Lauréat
1993 Best Friends Lauréat

Note et références[modifier | modifier le code]

  1. « Oricon charts: Hey! Say! 7 youngest to reach #1 », Tokyograph,‎ (consulté le 8 décembre 2009)
  2. (ja) « 嵐、史上初の"CD、DVD4 冠"達成〜シングルTOP3独占は光GENJI以来21年ぶり », Oricon,‎ (consulté le 18 décembre 2009)
  3. « EXILE tops sales ranking for first half '09 », Tokyograph,‎ (consulté le 8 décembre 2009)
  4. (ja) « 【年間ランキング】嵐、19年ぶりのシングル1位、2位独占 », Oricon,‎ (consulté le 8 décembre 2009)
  5. a et b (ja) « List of winners of the Japan Record Award from 1959–2007 » (consulté le 18 décembre 2009)
  6. (ja) « キムタクが日本アカデミー賞辞退 », Nikkan Sports,‎ (consulté le 4 septembre 2009)
  7. « Former Hikaru Genji member arrested on drug charges », Tokyograph,‎ (consulté le 8 décembre 2009)
  8. « Akasaka given suspended 18-month sentence », Tokyograph,‎ (consulté le 8 décembre 2009)
  9. (ja) « Japan Gold Disc Awards list » [PDF] (consulté le 3 janvier 2010)