Hiitola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

61° 14′ 20″ N 29° 41′ 00″ E / 61.2389, 29.68333

Hiitola sur la carte de la Carélie

Khiytola ou Hiitola (russe : Хийтола, finnois : Hiitola) est une commune du raïon de Lakhdenpokhia de la République de Carélie en Russie, au croisement des lignes ferroviaires de VyborgJoensuu et de Saint-Pétersbourg–Hiitola. Avant la Guerre d'Hiver, c'était une municipalité de la province de Viipuri en Finlande.

Populations[modifier | modifier le code]

Avant 1944, Hiitola fait partie de la province de Viipuri. Hiitola est cédée à l'Union soviétique en 1944. Sa superficie était alors de 423,2 km² et elle comptait 8 265 habitants en 1939[1]. La partie septentrionale d'Hiitola a été intégrée à la République de Carélie et sa partie méridionale à l'oblast de Léningrad.

Les zones habitées sont Asila, Pukinniemi, Tiurula et Vaavoja ainsi que l'ancienne zone de Hömmö que l'on a renommée Tauna ou Touna.

Les populations ont été évacuées après la Guerre de continuation vers les communes de: Ahlainen, Honkajoki, Kankaanpää, Karvia, Kullaa, Luvia, Merikarvia, Nakkila, Noormarkku, Pomarkku, Pori, Siikainen ja Ulvila[2].

Les villages en 1939[modifier | modifier le code]

Alakokkola, Asila, Haapalahti, Haukkavaara, Hiitola, Huiskonniemi, Hännilä, Iitula, Ivankoski, Kavonsalmi, Kilpola, Kopsala, Koukunniemi, Kuoksjärvi, Kyläjärvi, Kylälahti, Kylät, Laurola, Lipola, Mustola, Nehvola, Petkola, Piimälä, Pohjiinkylä, Pukinniemi, Päijälä, Raivattala, Siisiönmäki, Sirsjärvi, Telkinniemi, Tenhola, Tiurula, Tounaa, Tujula, Ulaskanniemi, Unkola, Uusikylä, Vaavoja, Valtola,Veijala, Yläkokkola.

Industrie[modifier | modifier le code]

Célébrités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) Suomen virallinen tilasto VI. Väestötilastoa 93. Väestösuhteet vuonna 1939. SVT VI:93
  2. (fi) Mitä-Missä-Milloin, Kansalaisen vuosikirja 1951, s. 127. Éditions Otava 1950, Helsinki.


Liens externes[modifier | modifier le code]