Higashiōsaka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Higashiōsaka-shi
東大阪市
Drapeau de Higashiōsaka-shi
Drapeau
Le temple Rokuman à Higashiōsaka
Le temple Rokuman à Higashiōsaka
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kansai
Préfecture Osaka
Maire Junzō Nagao
Code postal 〒577-8521
Démographie
Population 504 799 hab. (février 2010)
Densité 8 167 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 41′ N 135° 36′ E / 34.683, 135.634° 41′ Nord 135° 36′ Est / 34.683, 135.6  
Superficie 6 181 ha = 61,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Higashiōsaka-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Higashiōsaka-shi
Liens
Site web http://www.city.higashiosaka.osaka.jp/

Higashiōsaka (東大阪市, Higashiōsaka-shi?, Ōsaka de l'est), est une ville de la préfecture d'Osaka, Japon, située à l'est de la ville d'Osaka.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les rivières Onii-gawa, Nagase-gawa et Daini-Neyagawa coulent à travers Higashiosaka.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée le 1er février 1967 par la fusion de 3 villes : Fuse (布施), Kawachi (河内) et Hiraoka (枚岡).

Éducation[modifier | modifier le code]

On trouve cinq universités à Higashiōsaka, notamment l'Université Kinki[1].

Monuments et structures notables[modifier | modifier le code]

  • Hiraoka-jinja
  • Ojoin Rokumanji et Mingu Kuyokan[2]
  • le Stade Hanazono (近鉄花園ラグビー場, Kintetsu Hanazono Ragubī-jō), premier stade exclusif de rugby au Japon, construit en 1929[3].
  • Ishikiri-jinja (石切神社)[4]

Personnalités nées à Higashiosaka[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Photographies[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel (en).
  2. C. Numata, Temple in Osaka shows obsolete tools that could still save lives, Asahi Shimbun 30/11/2013
  3. Higashi-Osaka has eyes on Hanazono Stadium, Yomiuri Shimbun 11/2/2014.
  4. Voir, par exemple, Photo Archives of the Nanzan Institute for Religion and Culture, Nagoya, Japan, Street diviners & healers.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :