Hierochloe odorata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hierochloe odorata (ou Anthoxanthum nitens), est aussi connue sous les noms foin d'odeur[réf. souhaitée], avoine odorante ou hiérochloé odorant, ainsi qu'une appellation commerciale : herbe aux bisons. C'est une plante herbacée vivace de la famille des Poacées, originaire de l'hémisphère Nord.

À partir de sa souche rhizomateuse, elle forme des touffes de 60 à 70 cm de hauteur. Elle doit son odeur agréable à la coumarine qu'elle contient[réf. nécessaire]. Elle est utilisée en phytothérapie[réf. nécessaire] et dans la production de boissons distillée (Żubrówka).

Aire de distribution[modifier | modifier le code]

Elle est originaire de l'hémisphère nord (Asie, Europe, Amérique du Nord). Il ne s'agit bien que d'une herbe à but décoratif et gustatif, sans propriétés psychotropes, qui pousse naturellement dans la forêt de Białowieża, où subsistent à l'état sauvage les derniers bisons d'Europe.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le mot Hierochloë vient des mots grecs hieros, « sacré », et chloë, « herbe »; en effet, dans certaines régions d'Europe, la plante était répandue sur le perron des églises, notamment pour la fête des saints.

Cette herbe est protégée et son exploitation limitée. On la rencontre comme plante aromatique dans certaines vodkas, comme la Żubrówka. Elle est coupée à la période chaude et séchée avant d'être utilisée comme aromate. Contrairement à ce qu'affirme Żubrówka sur son site internet[1], il semble que la consommation de cette herbe par les bisons est anecdotique, et qu'ils préfèrent d'autres plantes, notamment les orties, Glyceria maxima, Carex sylvatica ou Carex hirta[2].

On l'utilise également pour parfumer le linge de maison.

Systématique[modifier | modifier le code]

Une autre plante est appelée « herbe aux bisons ». Il s'agit de Buchloe dactyloides (Nutt.) Engelm., espèce surtout présente en Amérique du Nord.

La sous-espèce Hierochloe odorata subsp. odorata a pour synonyme Anthoxanthum nitens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Żubrówka, « Origine ; Géographie » (consulté en 21 février 2011)
  2. (en) Małgorzata Krasińska et Zbigniew A. Krasiński, Essays on Mammals of Białowieża Forest, Mammal Research Institute, Polish Academy of Sciences,‎ 2004, 10 p. (lire en ligne), p. 5

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sous le nom Hierochloe odorata[modifier | modifier le code]

Sous le nom Anthoxanthum nitens[modifier | modifier le code]