Hidipo Hamutenya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hidipo L. Hamutenya (né le 17 juin 1939[1]) est un homme politique namibien. Membre de longue date de la South-West African People's Organisation (SWAPO), Hamutenya a été membre du gouvernement de la Namibie de 1990 à 2004. En 2004, il a tenté, sans succès, d'obtenir l'investiture de la SWAPO en vue de l’élection présidentielle. En 2007, il quitte la SWAPO et fonde un parti d'opposition, le Rally for Democracy and Progress. Il est élu à l'Assemblée nationale de Namibie en tant que député du RDP lors des élections générales de 2009.

Un cadre dirigeant de la SWAPO[modifier | modifier le code]

Hamutenya est né à Odibo dans la région d'Ohangwena[1]. Son père, Aaron Hamutenya, était un membre fondateur de la SWAPO[2]. Le jeune Hamutenya a étudié en Roumanie, aux États-Unis et au Canada. Il a été représentant de la SWAPO sur le continent américain entre 1965 et 1972 et Secrétaire de la SWAPO pour l'éducation de 1974 à 1976[1]. En août 1976, il rejoint le Politburo de la SWAPO et devient l'un des membres fondateurs de l'Institut des Nations Unies pour la Namibie (INUN) à Lusaka[2]; de 1976 à 1981, Hamutenya est le directeur adjoint de l'INUN et le responsable du département d'histoire et de sciences politiques. Entre 1978 et 1989, il fait partie de l'équipe de négociation de la SWAPO pour la mise en œuvre du plan des Nations Unies pour l'indépendance de la Namibie. De 1981 à 1991, il est aussi le Secrétaire de la SWAPO pour l'information et les relations avec les média[1].

Juste avant l'indépendance, il élu à l'assemblée constituante qui siège de novembre 1989 à mars 1990[2],[3]. Lorsque la Namibie accède à l'indépendance en 1990, il devient membre de l'assemblée nationale et ministre de l'information et de la communication[1],[2]. Le 15 avril 1993, il devient ensuite ministre du commerce et de l'industrie[4], poste qu'il occupe pendant neuf ans. Le 27 août 2002, il est nommé ministre des Affaires étrangères[1],[5].

En mai 2004, il sollicite l'investiture de la SWAPO pour l'élection présidentielle de 2004[6],[2]. Sa candidature est proposée par Mosé Penaani Tjitendero et soutenue par Hartmut Ruppel[2]. Alors qu'il fait campagne pour obtenir cette investiture, le président Sam Nujoma l'accuse de diviser le parti dans la région d'Omaheke et le démet de ses fonctions de ministre des affaires étrangères le 24 mai[6]. Lors du premier tour de la primaire pour l'investiture de la SWAPO, Hamutenya obtient 166 voix contre 213 pour Hifikepunye Pohamba; lors du second tour, le 30 mai, il est battu par Pohamba par 341 voix contre 167[7].

Création du RDP[modifier | modifier le code]

En Novembre 2007, Hamutenya démissionne de la SWAPO et de son siège à l'assemblée nationale. Le 17 novembre, il crée un nouveau parti, le Rally for Democracy and Progress (RDP), avec un autre ancien ministre, Jesaya Nyamu[8].

Élection présidentielle de 2009[modifier | modifier le code]

En novembre 2009, Hamutenya se présente comme candidat du RDP à l'élection présidentielle. Il arrive second avec 88.640 voix (10,91 %), loin derrière le candidat de la SWAPO et président sortant, Hifikepunye Pohamba (75,25 %). Hamutenya fait partie des huit membres du RDP élus députés à l'assemblée nationale de Namibie.

À partir de septembre 2010, Hamutenya et 8 autres membres de l'opposition mettent un terme au boycott organisé pour protester contre les irrégularités constatées lors du scrutin de 2009 et acceptent de siéger à l'assemblée nationale[9].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Biographie de Hidipo L. Hamutenya, site du parlement namibien
  2. a, b, c, d, e et f Profil de Hamutenya, klausdierks.com.
  3. Liste des membres de l'Assemblée constituante, parliament.gov.na.
  4. "Apr 1993 - Cabinet changes", Keesing's Record of World Events, Volume 39, April, 1993 Namibia, Page 39399.
  5. "Aug 2002 - NAMIBIA", Keesing's Record of World Events, Volume 48, August, 2002 Namibia, Page 44924.
  6. a et b "Tension grips Swapo", The Namibian, May 27, 2004.
  7. "Pohamba the winner", The Namibian, May 31, 2004.
  8. "New Namibian political party launched in challenge to ruling party", Associated Press (International Herald Tribune), November 18, 2007
  9. Full house The Namibian, 15 September 2010