Hibiscus syriacus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Althaea (genre).
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes ; voir : Althaea, Althéa et Altea.

Hibiscus syriacus est une espèce d'arbustes du genre Hibiscus et de la famille des Malvacées, originaire des régions tempérées d'Extrême-Orient, très largement cultivée comme plante ornementale dans les jardins.

Les genres Hibiscus et Althaea sont très proches, d'où la confusion fréquente et le nom vernaculaire Althéa souvent donné à cette espèce. Il est aussi appelé Hibiscus commun des jardins, Guimauve en arbre, Mauve en arbre, Ketmie des jardins, Mugunghwa en Corée (ou Rose of Althea ou Rose of Sharon en anglais).

Description[modifier | modifier le code]

L'Hibiscus syriacus est un arbuste qui peut atteindre cinq mètres de hauteur et de largeur.

Feuillage

Les feuilles, caduques, sont alternes, simples, ovales ou lancéolées, à bord denté ou ondulé.

Les fleurs, éphémères, à symétrie centrale (actinomorphes) ont entre 4 à 12 cm de diamètre et apparaissent de juillet à octobre. Elles sont isolées ou groupées en inflorescences. Le calice compte cinq sépales libres, la corolle cinq pétales libres ou légèrement soudés à la base. Les cinq étamines sont soudées entre elles, formant un long tube. Le pistil possède assez souvent cinq ovaires et un long style passant à l'intérieur du tube des étamines. Les stigmates ne s'ouvrent que lorsque les étamines sont flétries, permettant une fécondation croisée[1].

Les fruits sont des capsules qui s'ouvrent à maturité pour libérer les graines souvent velues.

Origine et distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire d'Asie tempérée principalement de Chine et d'Inde, mais étant cultivée depuis longtemps (notamment en Perse et en Corée) il est difficile de déterminer une origine géographique précise. Elle est arrivée en Europe via la Syrie au XVIe siècle.

Culture[modifier | modifier le code]

Il est souvent planté dans les régions à étés chauds pour ses jolies fleurs éphémères.

À l'état naturel, l'Hibiscus syriacus forme un joli petit arbre fleuri mais, en le taillant chaque année à la fin de l'hiver, on peut également en faire un buisson touffu très ramifié aux tiges dressées. Il fleurit sur le bois de l’année. On a donc intérêt à le tailler régulièrement pour obtenir une meilleure floraison.

De croissance assez rapide (30 à 40 cm par an), il apprécie le plein soleil en été et est très rustique en hiver (jusqu'à -15° C).

On peut le multiplier très facilement par semis mais sans reproduire fidèlement les variétés.

Initialement mauve, l'Hibiscus syriacus est une des marottes des horticulteurs depuis des dizaines d'années. Suite à de nombreuses sélections et plus rarement hybridations, on trouve aujourd'hui des althéas à fleurs blanches, roses, rouges, bleues ou bicolores. En corolles, elles peuvent être solitaires ou portées par paires, simples ou doubles, et ont dans certaines variétés un cœur plus soutenu du plus bel effet.

Variétés[modifier | modifier le code]

Hibiscus syriacus est un arbuste d'ornement très populaire. Il y a plus de 370 cultivars. Certains sont triploïdes ou tétraploïdes et ont généralement des fleurs plus grandes. Il existe aussi quelques hybrides avec sinosyriacus et paramutabilis le plus souvent totalement ou partiellement stériles.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Symbole de la Corée du Sud[modifier | modifier le code]

Hibiscus syriacus est la fleur nationale de la Corée du Sud. La fleur (mugunghwa en coréen, (hangul : 무궁화; hanja: 無窮花)) apparaît sur l'emblème national et est évoquée dans l'Aegukga, l'hymne national, car elle a la réputation de résister longtemps (mugung signifie « immortalité »). Cette fleur évoque la persévérance et la détermination des Coréens au cours de leur histoire.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Isolé, en groupe de plusieurs variétés et de coloris, en haies fleuries libre ou bien taillé, en association avec d'autres arbustes dans les massifs. Sa forme gracieuse s'associe très bien aux arbustes à feuillage et aux conifères nains.

Des fleurs comestibles[modifier | modifier le code]

L'Althéa doit son nom au grec althaïno qui signifie guérir en allusion à ses propriétés médicinales. En effet, la fleur est comestible et a des propriétés émollientes. Elles étaient autrefois utilisées en médecine populaire pour calmer la toux et guérir les angines.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Plantes et botanique - Famille des Malvaceae

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :