Hibachi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un hibachi en porcelaine
Hibachi primitif de la période Edo
Intérieur de la période Edo

Le hibachi (火鉢, « bol à feu » ?) est un dispositif traditionnel de chauffage japonais. Il consiste en un contenant de forme ronde, cylindrique ou en forme de boîte. Ouvert sur le dessus il est fait, ou au moins tapissé en dedans, d'un matériau résistant à la chaleur et est conçu pour contenir du charbon de bois incandescent.

En Amérique du nord le terme de « Hibachi » désigne un petit réchaud alimenté au charbon de bois, objet qui est en fait nommé « Shichirin » en japonais, ou une plaque chauffante en fer (teppan) utilisée dans les restaurants de teppanyaki.

C'est un dispositif similaire à la traditionnelle chaufferette.

Histoire[modifier | modifier le code]

On ignore quand le terme de hibachi a été employé pour la première fois au Japon. Des écrits indiquent qu'il a été utilisé durant la période Heian (entre 798 et 1185). Du fait de la faible disponibilité de métal dans le Japon d'alors, les premiers hibashi étaient fabriqués à partir de bois de cyprès évidé tapissés de glaise. Les artisans se mirent rapidement à produire des versions plus décoratives comportant des finitions laquées, des feuilles d'or et d'autres embellissements artistiques. Des matériaux plus solides comme le métal et les céramiques gagnèrent en popularité au fil du temps. Les hibashi traditionnels peuvent être très attractifs et sont actuellement parfois vendus en qualité d'antiquités. Principalement utilisés à l'origine par les classes des samouraï et des aristocrates, ils se répandirent graduellement dans les classes populaires et leur conception évolua tout au long de la période Edo.

Durant la plus grande partie de son histoire le hibachi a été utilisé pour le chauffage mais il a été employé à d'autres fins, par exemple pour allumer des cigarettes ou comme réchaud portable pour les troupes japonaises durant la Seconde Guerre mondiale.

Le hibachi était d'usage courant dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale et on le rencontrait souvent dans les salles d'attentes des gares ferroviaires. Il devint au fil du temps une rareté, graduellement remplacé par des chauffages à pétrole qui sont maintenant monnaie courante au Japon (le chauffage central étant assez rare dans les habitations japonaises).

Utilisation en anglais[modifier | modifier le code]

Le hibachi japonais traditionnel est une appareil de chauffage et n'est habituellement pas utilisé pour la cuisine. Le terme 'hibachi' se rapporte toutefois souvent en anglais à un petit grill en aluminium ou en fonte, le second modèle étant généralement de meilleure qualité. Du fait de leur petite taille les grills de type 'hibachi' sont populaires en tant que barbecue portable. Il ressemblent aux accessoires culinaires japonais traditionnels connus sous le nom de 'shichirin'. On avance généralement l'explication suivante [référence nécessaire] : ces grills auraient été mis sur le marché nord-américain sous le terme de hibachi parce que ce mot serait plus facile à prononcer que shichirin pour des anglophones. Cliquez ici pour écouter la prononciation du mot « shichirin »

Secondairement, le terme de « hibachi-style » ('à la hibachi') est souvent improprement utilisé aux États-Unis pour désigner la cuisine de style teppanyaki dans laquelle des plaques métalliques chauffées au gaz sont intégrées dans un plan de travail autour duquel plusieurs personnes (souvent plusieurs groupes distincts) peuvent prendre place et manger ensemble. Le chef procède à la cuisson devant les convives, généralement de manière théâtrale, par exemple en flambant une pile de rondelles d'oignons arrangée en forme de volcan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]