Hiba Tawaji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hiba Tawaji

Naissance 10 décembre 1987 (27 ans)
Achrafieh, Beyrouth, Liban

Hiba Tawaji est une chanteuse libanaise qui a participé à The Voice 2015 en France

Enfance, éducation et formation[modifier | modifier le code]

Hiba Tawaji cachait son talent : elle apprenait la musique mais ne chantait pas à la maison[réf. nécessaire]. Hiba a été au Collège Athénée de Beyrouth, où elle obtint son baccalauréat français en littérature.
Durant 3 ans, elle a pris des cours de chant et de solfège à l'École de musique Ghassan Yammine. Elle apprend actuellement l'audiovisuel à l'Université Saint Joseph de Beyrouth[réf. nécessaire]. Elle prenait aussi des cours privés de chant d'opéra avec Galina Khaldeeva.
En 2010, pendant 3 mois, de mai à juillet, elle a voyagé aux États-Unis où elle a pris des cours avec la lauréate d'un Emmy Award, Gwen Conley, à New York. En même temps, elle a pris des cours intensifs de théâtre au Stella Adler Studio of Acting dans la même ville.

Carrière[modifier | modifier le code]

Hiba Tawaji a déjà filmé plusieurs clips vidéos dont cinq en live de sa performance dans la comédie musicale Don Quixote. Son premier clip a été beaucoup diffusé à la télévision[réf. nécessaire] et s'intitule Metl el Rih (Comme les vents). Le réalisateur est Joe Bou Eid. La chanson est prise de la comédie musicale Le Retour du Phoénix. Son deuxième single, Helm, est écrit par Ghadi Rahbani et composé par Oussama Rahbani. Il est extrait de son album La Bidayi Wala Nihayi. Le clip vidéo a été filmé dans les rues de Beyrouth et la réalisatrice de ce clip n'est autre que Hiba Tawaji elle-même.
En 2011, Hiba fait aussi un clip vidéo pour la chanson de la comédie musicale Don Quixote, Aal Bal Ya Watanna. Les paroles sont écrites par Ghadi Rahbani. Les cinq autres chansons de la scène ont aussi été diffusées à la télévision, tout comme les autres productions musicales de Hiba Tawaji. Hiba a joué dans trois comédies musicales : Le Retour du Phoénix (2009), Sayf 840 (L'Été 1840) (2010) et Don Quixote (2011). Elle a joué aussi dans une comédie musicale au Qatar exclusivement (Moulouk El Tawaef).
Les chansons de Sayf 840 sont parues dans un album du même nom, de même, pour Don Quixote. Oussama Rahbani a sorti un album de compositions en collaboration avec Hiba sur toutes les pistes. L'album a été bien vendu, des trailers passant à la télévision. Il se nomme La Bidayi Wala Nihayi (Sans début ni fin). L'album a été bien accueilli par les critiques[réf. nécessaire]. Elle sort aussi un CD et un DVD live en collaboration ave Wadih Abi Raad, contenant des chansons inédites, qui est classé numéro 1 des ventes au Virgin Megastore où il est commercialisé.
Le 27 mars 2014, elle poste sur YouTube son nouveau single, Khalas, dont le texte est rédigé par Ghadi Rahbani, la musique par Oussama et le clip a été tourné à Paris par le producteur renommé Fabrice Begotti, qui a récemment produit le film Les Francis. La vidéo est un succès et la chanson devrait apparaitre dans le prochain album de Hiba nommé Ya Habibi.

Concerts[modifier | modifier le code]

Hiba Tawaji a participé à plusieurs festivals comme celui d'Abou Dabi ou celui organisé par la ville de Zgharta-Ehden. Elle a fait partie du gala commémorant Gébrane Tuéni et a chanté dans un concert avec Oussama et Wadih Abi Raad. Elle a aussi fait partie d'un concert religieux à l'Église Saint Joseph, à Monot, à Beyrouth.

Participation à The Voice 4[modifier | modifier le code]

Hiba Tawaji participe aux auditions à l'aveugle de la Saison 4 de The Voice, la plus belle voix sur TF1 (diffusée le samedi 24 janvier) ou elle interprète « Les moulins de mon cœur » de Michel Legrand, elle fait l'unanimité parmi le jury et choisit Mika comme coach.

Elle remporte la battle contre Nög où elle interprète « Mon amie la rose » de Françoise Hardy (le 7 mars 2015), et se qualifie pour l'épreuve ultime.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Hiba Tawaji a obtenu une récompense au BIAF (Beirut International Award Festival) au Pavillion[réf. nécessaire].