Heydar Ghiai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heydar Ghiaï

Heydar Gholi Khan Ghiaï de Chamlou, né le 23 octobre 1922 à Téhéran et mort le 5 septembre 1985 à Antibes, est un architecte iranien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Heydar Ghiaï de Chamlou est issu d'une grande famille de Khans (noblesse iranienne), il obtient son premier diplôme d'architecte à l'université de Téhéran en 1947 et poursuit ses études à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, où il obtient son deuxième diplôme (DPLG) en 1952 dans l'Atelier Pontrémoli et Leconte.

Obtient le Prix de Vienne en 1952.

Crée son agence d'architecture à Téhéran en 1953 et fut un des pionniers de l'architecture moderne en Iran.

Entre 1953 et 1956, il réalise de nombreux projets privés, suite auxquels il reçoit sa première commande d'État (Le Palais du Sénat). En 1973, il est nommé Architecte de la Cour impériale d'Iran et aide de camp du Shah d'Iran.

Il a également été professeur d'architecture à l'Université de Téhéran (Atelier Ghiaï), et a formé plusieurs générations d'architectes. Heydar Ghiaï était aussi franc-maçon.

Suite à la Révolution iranienne en 1979, il s'installe en Belgique et crée à travers son fils Yves Ghiaï de Chamlou, une série d'agences d'architecture à travers le monde.

Citations[modifier | modifier le code]

  • « Les jeux de l'ombre et de la lumière tracent une écriture vielle comme le soleil, message du début des temps qui trouve les aubaines du plaisir visuel »[1].
  • « La proportion n'est pas un principe d'architecture mais un principe de vie »[1].
  • « Certains rythmes s'adressent seulement aux regards qui ont filtré à travers le cœur »[1].

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

  • Le Palais du Sénat de Téhéran
  • Le Palais de Farah Abad
  • L'Hôtel Hilton de Téhéran (aujourd'hui appelé Esteghlal Grand Hotel)
  • Les Cinémas Radio City, Moulin Rouge et Drive-In de Téhéran Pars
  • Le Palais des Arts de Téhéran
  • La gare ferroviaire de Mashhad
  • La gare ferroviaire de Tabriz
  • Le Pavillon des étudiants Iraniens à Paris (Fondation Avicenne) avec la collaboration d'André Bloc et de Claude Parent
  • Une trentaine de villas individuelles
  • L'Hôtel Carlton de Téhéran
  • Le Casino de Téhéran Pars
  • Palais Ghiai,Téhéran

Galerie[modifier | modifier le code]

Œuvres picturales[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.I Cohen, M. Eleb & A. Martinelli, The 20th century Architecture & Urbanism ; Paris, A+U, 1990, p. 146-151
  • F. Ghiai, « Yady az Heydar Ghiai », Rahavard, n° 26-27-28-29, Los Angeles, 1990-1991-1992-1993, p. 246-252, p. 233-240
  • M. Ghiai, Iran Senate House, avec Max Gerard, Ed. Draeger, Paris, 1976 ISBN 2-85119-008-3
  • « Exposition et Hôtel à Téhéran », Architecture d'aujourd'hui, n° 78, 1958, p. 96-101
  • « Palais des Arts à Téhéran », Architecture d'aujourd'hui, n° 84, 1959, Paris, p. 16-17
  • « Cinéma en plein air à Téhéran », Architecture d'aujourd'hui, n° 93, 1960, Paris, p. 20-21
  • « Hôpital à Machad », Architecture d'aujourd'hui, No.98, 1963, Paris, pp. 33-34
  • F. Bemont, « Téhéran Contemporain », Art&Architecture, Téhéran, n° 17, 1973, p. 85-88
  • B. Oudin, Dictionnaire des Architectes, Paris, 1982, p. 187 ISBN 2-221-01090-6
  • Michel Ragon Histoire de l'architecture et de l'urbanisme modernes, éd.Casterman, Paris, 1986 ISBN 2-02-013290-7
  • Henri Stierlin, « Iran des Bâtisseurs », 2500 ans d'Architeture, Genève, 1971, p. 102
  • (en) Mina Marefat, « Heydar Ghiai », dans Encyclopædia Iranica en ligne
  • Henri Stierlin, « Iran des Batisseurs », 2500 ans d'Architeture, Genève, 1971, p. 102
  • J.P. Roux, Histoire des Turcs, Paris, 1984, p. 253-254
  • M. Akri, Iran during the Pahlavi Era, Major political players, Londres, 1989, p. 392
  • Roman Ghirshman, Persia El reino immortal, Londres, 1971, p. 141
  • « La Grandeur d'un Regne; le Sénat Iranien », Paris Match, n° 1448, Paris, 1977, p. 12
  • « Downtown's Masterpiece », Téhéran Journal, 5 mars 1977, p. 6
  • « Résidence Royale », Architecture Méditerranéenne, n° 46, Marseille, 1995, p. 195-197
  • « Maison Astrolabe », Architecture Méditerranéenne, n° 51, Marseille, 1998, p. 230-231
  • « Château Golestan », Architecture Méditerranéenne, n° 52, Marseille, 1999, p. 209-216
  • « From father to son, a dynasty of builders », Architecture Méditerranéenne, n° 55, Marseille, 2001, p. 130-160
  • « Like father like son », Persian Heritage, n° 19, New Jersey, 2000, p. 29
  • « Interview with Farhad Ghiai », Persian Heritage, n° 21, New Jersey, 2001, p. 28-32
  • « Destination Architecture », Architectural records, n° 11, New-York, 1998, p. 110-111
  • « People and places », AIA San Francisco, San Francisco, 1995, p. 12
  • « People and places », AIA San Francisco, San Francisco, 1998, p. 20
  • « People and places », AIA San Francisco, San Francisco, 1993, p. 8-9
  • « Green Luxury in Costa Rica », AIArchitect, Washington DC, 1995, p. 19
  • AIArchitect, " Mayor Brown Recognizes Yves Ghiai", Washington, 1998, p. 8
  • « Architectures sans Frontières », Provence, Marseille, 31 décembre 1999, p. 3
  • « Local Firm makes Good », The Independent, San Francisco, 8 novembre 1997, p. 5
  • « Kakhe Golestan », Kayhan, London, 24 février 2000, p. 5
  • « Tour de Nob Hill », San Francisco Chronicle, San Francisco, 17 octobre 2001, p. 1& p.4
  • « San Francisco 2001 Home Tour », California Home and Design, octobre 2001, p. 130
  • « Le Senat de Teheran », Le Figaro, 29 mars 1977, p. 28
  • « Monde », Jours de France, 21 juin 1965, p. 65
  • Fariba Farhad, « Mariette Ghiai, a leading Lady in Iran », Persian Heritage, vol. 6, n° 23, New Jersey, printemps 2001, p. 28
  • « San Francisco Houses », TeNeues, Loft Publications, Spain, été 2003, p. 314-329
  • California Masons, California, USA, Cover Story, mars 2004
  • Jean Royère, Décorateur à Paris, p. 40 et p. 165, édition Norma

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Max Gérard, Iran Senat Heydar Ghiaï, Editions Draeger, 1976

Liens externes[modifier | modifier le code]