Hexaméthylphosphoramide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hexaméthylphosphoramide
Chemical structure of HMPA
Modèle 3D du HMPA
Identification
Synonymes

Hexametapol
HMPA(angl)
HMPT

No CAS 680-31-9
No EINECS 211-653-8
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore, mobile, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C6H18N3OP  [Isomères]
Masse molaire[3] 179,2004 ± 0,007 g/mol
C 40,21 %, H 10,12 %, N 23,45 %, O 8,93 %, P 17,28 %,
Diamètre moléculaire 0,702 nm [2]
Propriétés physiques
fusion 7,2 °C [4]
ébullition 232,5 °C [4]
Solubilité 1 000 g·l-1 (eau) [4]
Paramètre de solubilité δ 21,5 MPa1/2 (25 °C)[5]
Masse volumique 1,03 g·cm-3[1]
Point d’éclair 105 °C[1]
Pression de vapeur saturante 0,046 mmHg 25 °C [4]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T



SIMDUT[7]
D2A : Matière très toxique ayant d'autres effets toxiques
D2A,
SGH[8]
SGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique
Danger
H340, H350,
Classification du CIRC
Groupe 2B : Peut-être cancérogène pour l'homme[6]
Écotoxicologie
DL50 2 400 mg·kg-1 (souris, oral)
800 mg·kg-1 (souris, i.v.)
1 600 mg·kg-1 (souris, i.p.) [4]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'hexamethylphosphoramide, abrégé HMPA (Différent de HMPT= hexamethyl phosphorotriamide), est un liquide organique incolore de formule brute C6H18N3PO.

Généralités[modifier | modifier le code]

Il est utilisé comme solvant pour les polymères, solvant selectif pour les gaz, inhibiteur de la dégradation thermique du polystyrène, solvant pour les organometalliques et autres réactions organiques en laboratoire. Des tests ont prouvé son efficacité en tant que substance anti-feu, ainsi que stérilisant chimique chez l'insecte, mais il n'y a pas actuellement d'utilisation connue de ce produit pour ces deux applications. Il est très utile pour améliorer la sélectivité de certaines réactions. Par exemple, lors des réactions de protonation, le HMPA (ou HMPT) permet de dissocier les oligomeres de lithium basiques, tels que le butyl lithium. En raison de sa capacité à solvater les cations sans solvater les anions, le HMPA est utilisé comme solvant pour réaliser des réactions de type SN2 particulièrement délicates. L'oxygène basique solvate bien le cation Li+[9]. Le HMPA est l'oxyde de la phosphine tertiaire la plus basique P(NMe2)3. Comme la plupart des oxydes de phosphine (ex. l'oxyde de triphénylphosphine), la molécule présente un atome de phosphore tétraédrique et la liaison P-O et très polarisée ; ainsi la charge négative présente sur l'oxygène est significative.

Réactifs alternatifs[modifier | modifier le code]

Le diméthylsulfoxyde (DMSO) peut souvent être employé comme solvant en remplacement du HMPA. Ces deux composés présentent un fort site accepteur de liaison hydrogène et leurs oxygènes sont capables de former une liaison avec un cation métallique.

Toxicité[modifier | modifier le code]

Le HMPA est peu toxique mais a tout de même été tenu responsable de cancers nasaux chez le rat[9]. De plus, il peut être dégradé en composés moins toxiques, par action de l'acide chlorhydrique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c TRIAMIDE HEXAMETHYLPHOSPHORIQUE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. (en) Yitzhak Marcus, The Properties of Solvents, vol. 4, England, John Wiley & Sons Ltd,‎ 1999, 239 p. (ISBN 0-471-98369-1)
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. a, b, c, d et e (en) « Hexamethylphosphoramide » sur ChemIDplus, consulté le 6 février 2009
  5. (en) James E. Mark, Physical Properties of Polymer Handbook, Springer,‎ 2007, 2e éd., 1076 p. (ISBN 0387690026, lire en ligne), p. 294
  6. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, « Evaluations Globales de la Cancérogénicité pour l'Homme, Groupe 2B : Peut-être cancérogènes pour l'homme », sur http://monographs.iarc.fr, CIRC,‎ 16 janvier 2009 (consulté le 22 août 2009)
  7. « Hexaméthylphosphorotriamide » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  8. Numéro index 015-106-00-2 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  9. a et b Dykstra, R. R. "Hexamethylphosphoric Triamide" Encyclopedia of Reagents for Organic Synthesis, 2001 John Wiley & Sons, Ltd. DOI: 10.1002/047084289X.rh020
  • Merck Index, 12th Edition, 4761.

Liens externes[modifier | modifier le code]