Hespérie du marrube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carcharodus flocciferus

L’Hespérie du marrube (Carcharodus flocciferus) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Pyrginae et du genre Carcharodus.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Erynnis flocciferus a été décrit par Philipp Christoph Zeller en 1840 sous le nom de Hesperia floccifera[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Erynnis flocciferus se nomme en anglais Tufted Skipper et en espagnol Piquitos serrana[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un papillon au dessus tacheté de marron foncé et de gris violacé orné de marques blanches[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole une deux générations suivant sa localisation[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Marrubium sp. dont Marrubium vulgare et Marrubium peregrinum et des Stachys sp., Stachys officinalis, Stachys recta et Stachys roegneri[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il réside sous forme de petits isolats un au Maroc, en Europe un en Espagne, un dans le sud-est de la France, la Suisse, l'Autriche, un en Italie et un en Bulgarie et Grèce. Il réside aussi en Turquie, au Moyen-Orient jusque dans le sud de la Sibérie[1].

En France il serait présent en Loire-Atlantique, dans les Alpes-de-Haute-Provence et dans les Alpes-Maritimes[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside sur les pentes rocheuses et dans les vallons rocheux[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d funet
  2. a, b, c et d Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  3. INPN répartition
  4. INPN protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)