Hespérie du barbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gegenes pumilio

L’Hespérie du barbon (Gegenes pumilio) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Hesperiinae et du genre Gegenes.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Gegenes pumilio a été nommé par Hoffmannsegg en 1804[1].

Synonyme : Hesperia aetna Boisduval, 1840; Papilio pygmaeus Cyrillo, 1787; Philoodus lefebvrei Rambur, 1840[2].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du barbon se nomme Pigmy Skipper ou Dark Hottentot en anglais, Μεσογειακή εσπερίδα en grec, Cüce Zıpzıp en turc[1],[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Gegenes pumilio pumilio
  • Gegenes pumilio gambica (Mabille, 1878)
  • Gegenes pumilio monochroa (Rebel, 1907)

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon d'une envergure de 26 mm à 28 mm au-dessus marron foncé et au revers beige grisé. Comme tous les Hesperiidae il porte ses ailes antérieures partiellement redressées quand il est posé[4],[5].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du barbon vole en deux à trois génération d'avril à octobre[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des graminées, Ehrharta erecta en Afrique, indéterminées en Europe, peut-êtreL'Herbe barbue 'Hyparrhenia hirta, graminée de rocailles sèches et bords de chemin du Var et des Alpes-Maritimes[1],[4].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du barbon réside dans toute l'Afrique (et à Madagascar), en Europe et au Moyen-Orient sur la côte méditerranéenne, en Asie dans l'Himalaya et dans le nord de l'Inde[1],[4].

En Europe l'Hespérie du barbon se rencontre sur la côte méditerranéenne dans le sud de l'Espagne, à Majorque, en Sardaigne, en Sicile, à l'ile d'Elbe, sur la côte ouest de l'Italie, à Malte, dans le sud de la Croatie et de la Serbie, en Albanie, régions côtières de la Grèce et en Crète[4].

En France métropolitaine elle n'est présente que dans le Var et les Alpes-Maritimes[6].

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Hespérie du barbon réside dans les milieux rocheux chauds et secs du littoral méditerranéen, en bordure de rivières et zones de suintement très ensoleillées[4].

Protection[modifier | modifier le code]

En France il est classé sur la liste rouge des espèces menacée[7]. La dernière observation y date de 1997 et la plupart des biotopes connus entre Nice et Menton ont disparu à cause de l'urbanisation. Dans les Maures, ce sont les incendies qui ont détruit les stations. Il est possible que l'Hespérie du barbon ne soit plus présente en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d funet
  2. INPN taxonomie
  3. fiche sur adamerkelebek
  4. a, b, c, d, e et f Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  5. butterfly-guide
  6. lepinet
  7. INPN protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)