Hespérie des sanguisorbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Spialia sertorius

L’Hespérie des sanguisorbes (Spialia sertorius) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Pyrginae et du genre Spialia.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Spialia sertorius a été décrit par Johann Centurius von Hoffmannsegg en 1804 sous le nom de Hesperia sertorius[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des sanguisorbes se nomme Red Underwing Skipper en anglais, Roter Dickkopffalter en allemand et Sertorio en espagnol[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Spialia sertorius sertorius ; présent en Europe.
  • Spialia sertorius ali (Oberthür, 1881); présent en Afrique du Nord[1].
    • Spialia sertorius therapne en Corse et Sardaigne, considérée comme une espèce à part entière Spialia therapne[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon d'une envergure de 22 mm à 26 mm, au dessus des ailes marron roux à frange blanche entrecoupée, orné de quelques petites taches blanches.

Le revers est de couleur jaune orangé taché de blanc[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des sanguisorbes vole en deux générations de début avril à juin puis de juillet à août[2].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Sanguisorba, dont Sanguisorba minor et Sanguisorba magnolii pour Spialia sertorius ali, des Rubus dont Rubus idaeus, des Potentilla dont Potentilla verna[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des sanguisorbes réside en Afrique du Nord, Maroc, Algérie et Tunisie, dans le sud-ouest de l'Europe, Espagne, Portugal, France, Belgique, Allemagne, Suisse, Autriche et Italie et, ce qui reste à confirmer, dans l'ouest de l'Asie au Tibet et dans l'Altaï[1],[2].

L'Hespérie des sanguisorbes est présente dans presque toute la France métropolitaine, elle n'est absente que de quelques départements dont le Finistère. En Corse, c'est Spialia sertorius therapne (Spialia therapne) qui est présente[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des sanguisorbes réside dans les milieux broussailleux fleuris[2].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e funet
  2. a, b, c, d, e et f Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  3. lepinet

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien taxonomique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)