Hespérie des potentilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pyrgus armoricanus

L’Hespérie des potentilles ou Armoricain (Pyrgus armoricanus) est un insecte lépidoptère de la famille des Hesperiidae, de la sous-famille des Pyrginae et du genre Pyrgus.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Pyrgus armoricanus a été décrit par Charles Oberthür en 1910[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des potentilles ou Armoricain se nomme Oberthur's Grizzled Skipper en anglais et Ajedrezaoa yunque en espagnol[1],[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Pyrgus armoricus maroccanus Picard, 1950; présent en Algérie et au Maroc.
  • Pyrgus armoricus persicus (Reverdin, 1913)[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des potentilles est un petit papillon d'une envergure de 24 mm à 30 mm, de couleur variant du kaki ou marron, avec une frange blanche entrecoupée, une suffusion blanche et aux antérieures une ornementation de petites taches blanches.

Le revers est plus clair, gris verdâtre taché de blanc avec une tache ovale caractéristique[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des potentilles vole en deux générations en mai-juin puis en août-septembre, mais en une seule génération en juin-juillet au nord de son aire de répartition[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Potentilla: Potentilla arenaria, Potentilla gelida,Potentilla pedata, Potentilla reptans, Potentilla tabernaemontani et Potentilla vesca; Fragaria vesca et Helianthemum nummularium[1],[4].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des potentilles est présente en Afrique du Nord, en Europe (mais absente de l'Irlande, l'Angleterre, la bordure de la Manche de la France au Danemark et de tout le nord de l'Europe) et elle est présente au Moyen-Orient jusqu'en Iran[1].

L'Hespérie des potentilles est présente dans toute la France métropolitaine sauf une dizaine de départements disséminés du centre au Nord-ouest [5].

Biotope[modifier | modifier le code]

L'Hespérie des potentilles réside dans les lieux secs, rocheux et herbus[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e funet
  2. INPN
  3. P-Ch Nature le genre Pyrgus
  4. a, b et c Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7)
  5. lepinet
  6. protection

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman et Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,‎ 1997 (ISBN 978-2-603-01649-7).