Hervé IV de Donzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hervé IV de Donzy, mort en 1222, est un seigneur de Donzy et un comte de Nevers de 1199 à 1222. Il était fils d'Hervé III († 1187), seigneur de Donzy, et de Mathilde Gouët.

Vassal de Pierre II de Courtenay, comte de Nevers, d'Auxerre et de Tonnerre, il se révolte contre lui pour la possession du château de Gien, le bat à Cosne-sur-Loire et le fait prisonnier. Pour sa libération, Pierre est contraint de céder la main de sa fille Mathilde ainsi que le comté de Nevers. Pierre de Courtenay garde à titre viager les comtés d'Auxerre et de Tonnerre[1]. Le pape refusa d'abord d'accorder la dispense de consanguinité pour le mariage, et ne la délivra qu'au bout de plusieurs années, en imposant à Hervé de participer à plusieurs croisades.

Il se joint ainsi en 1208 à la croisade des Albigeois aux côtés entre autres de son voisin et rival le duc Eudes III de Bourgogne. Il participa aux prises de Béziers et de Carcassonne, mais refuse la possession des vicomtés de Béziers et de Carcassonne qui lui avaient été proposés. Les quarante jours de services écoulés, il refuse de combattre plus longtemps pour la croisade et retourne dans son comté[2].

En 1210, Eudes III de Bourgogne lui cède Liernais.

Il combat également à Bouvines (1214) du côté flamand, participe à la campagne d'Angleterre visant à mettre Louis de France sur le trône de ce pays, à la cinquième croisade (1217), puis au siège de Marmande[3].

En 1217, son beau-père qui part prendre la couronne de l'empire latin de Constantinople lui cède le comté de Tonnerre, probablement contre une somme d'argent. Il hérite ensuite du comté d'Auxerre à la mort de ce dernier en 1219, et meurt à son tour le 23 janvier 1222 au château de Saint-Agnan[1]. Il est enterré dans l'abbaye de Pontigny.

Il avait épousé en octobre 1199 Mathilde de Courtenay (1188 † 1257), fille de Pierre II de Courtenay et d'Agnès Ire de Nevers et avait eu :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Foundation for Medieval Genealogy
  2. Dominique Paladilhe, Simon de Montfort, Librairie Académique Perrin,‎ 1988 (réimpr. 1997), 324 p. (ISBN 2-262-01291-1)
  3. Early Blazon
  4. Jacquillat-Despréau, « Notice sur le comté de Tonnerre », Annuaire historique de l'Yonne,‎ 1839