Hervé Hamon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamon.
Hervé Hamon

Hervé Hamon, né le 14 août 1946 à Saint-Brieuc, est un écrivain et éditeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord professeur de philosophie pendant cinq années, il démissionne de l'Éducation nationale pour se consacrer à l'écriture. Journaliste quelque temps à Politique hebdo, il amorce ensuite, avec Patrick Rotman, une carrière d'écrivain enquêteur. De cette association naissent des ouvrages dont beaucoup sont des succès : Les porteurs de valises, La deuxième gauche, Tant qu'il y aura des profs, Génération, en deux tomes (Tome 1 : "Les Années de rêve", Tome 2 : "Les Années de poudre"), Tu vois je n'ai pas oublié (biographie d'Yves Montand).

D'un commun accord, Hamon et Rotman décident de travailler en solo après 1991.

Hervé Hamon publie une enquête sur les médecins puis bifurque vers des travaux plus littéraires et personnels où la mer occupe une grande place (Besoin de mer, L'Abeille d'Ouessant, Le livre des tempêtes). Après Le vent du plaisir, récit autobiographique, il revient à l'enquête avec Tant qu'il y aura des élèves où il re-visite, vingt ans après, l'enseignement secondaire public. Il est élu, en 2005, écrivain de Marine. En 2006, il quitte les éditions du Seuil auxquelles il a été fidèle pendant 23 ans et s'en explique publiquement. En 2007, il publie son premier roman, Paquebot, aux éditions du Panama, et, en 2009, il évoque la "condition provinciale" avec Toute la mer va vers la ville (Stock). Au printemps 2010, à la demande des Editions Dialogues.fr (parutions papier et numérique confondues), il rédige douze nouvelles, La diagonale du traître.

En mai 2011, il revient au roman avec Comédie musicale, évocation aigre-douce de la chasse aux sorcières, à Hollywood, dans les années 1950. Enfin, en 2013, il abandonne toute activité d'éditeur, renoue avec le Seuil dont Olivier Bétourné est devenu le PDG, et publie au mois d'avril Ceux d'en haut, une saison chez les décideurs, "voyage" libre chez les grands patrons et les arbitres du jeu politique.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les Porteurs de valises, Albin Michel, 1979 (avec Patrick Rotman)
  • Les Intellocrates, Ramsay, 1981 (id.)
  • La deuxième gauche, Ramsay, 1982 (id.)
  • Tant qu'il y aura des profs, Seuil, 1984 (id.)
  • Génération, Seuil, 2 vol., 1987-1988 (id.)
  • Tu vois je n'ai pas oublié, Seuil/Fayard, 1990 (id.)
  • Nos médecins, Seuil, 1994
  • Besoin de Mer, Seuil, 1997
  • L'Abeille d'Ouessant, Seuil, 1999
  • Le Livre des tempêtes, photographies de Jean Gaumy, Seuil, 2001
  • Le vent du plaisir, Seuil, 2001
  • Tant qu'il y aura des élèves, Seuil, 2004
  • Paquebot, roman, éditions du Panama, 2007 (et Points, 2011)
  • Demandons l'impossible, roman-feuilleton, éditions du Panama, 2008
  • Un amour de Brest, Dialogues Éditeur, 2008
  • Toute la mer va vers la ville, Stock, 2009.
  • La Diagonale du traître, nouvelles, Dialogues Éditeur, 2010.
  • Comédie musicale, roman, JBZ et Cie, 2011.
  • La Mer à mots choisis, Glénat, 2011.
  • Ceux d'en haut, Seuil, 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]