Hersé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hersé (homonymie).
Hermès poursuivant une femme, probablement Hersé, cratère en cloche lucanien à figures rouges, v. 390-380 av. J.-C., musée du Louvre (G 494)

Dans la mythologie grecque, Hersé (en grec ancien : Ἕρση / Hersê, la « rosée ») est la fille de Cécrops[1],[2], premier roi d’Athènes. Elle est prêtresse du plus ancien sanctuaire de l’Acropole d’Athènes, l’Érechthéion, avec ses deux sœurs, Aglaure et Pandrose. Elle est présente, lorsque Aglaure ouvre le panier contenant l'enfant Érichthonios[3]. Elle eut deux fils du dieu Hermès, Céphale et Céryx. Elle a également un frère nommé Érysichton[1],[2].

Mythe[modifier | modifier le code]

Hermès poursuivant Hersé, lécythe attique à figures rouges, 470 av. J.-C, musée archéologique national de Madrid.

Un jour, Hermès arrive au palais de Cécrops, car il est épris d’Hersé. En chemin, il rencontre Aglaure, à qui il offre une somme d’argent en échange de sa coopération. Cependant, Athéna demande à l’Envie de répandre la jalousie chez Aglaure. Celle-ci décide alors de revenir sur cet accord et d’empêcher Hermès d’entrer, car sa chambre était un passage obligé pour pénétrer chez Hersé. Celui-ci la transforme alors en statue de pierre afin de pouvoir vivre son idylle. De cette union naîtront Céphale et Céryx.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], III, 14, 2.
  2. a et b Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], I, 2, 6.
  3. Ovide, Métamorphoses

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :