Hermine David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermine dans son lit
par Jules Pascin

Hermine David (1886-1970) est une artiste peintre et graveur française

Biographie[modifier | modifier le code]

Faisant partie de l'École de Paris de la première moitié du XXe siècle, elle produit à la fois des peintures et des estampes.

En 1907, elle rencontre Jules Pascin, venu de Berlin, qui devient son mentor. Ils s'installent finalement aux États-Unis où ils se marient en 1918.

Paysagiste, qualifiée de post-impressionniste, elle est aussi une portraitiste. On lui doit entre autres le portrait de Kiki de Montparnasse, signé malicieusement "h. David, paysagiste, 1929".

À partir des années 1940, elle crée également des émaux sur cuivre et touche à l'art sacré.

Les expositions ont été très nombreuses surtout à Paris, mais aussi à New York chez Joseph Brimmer, à la Library of Congress Washington et à L'Art Institute de Chicago dans les années 1930.

Des œuvres d'Hermine David sont conservées dans les musées à travers le monde : à Paris, en France, à Delmenhorst en Allemagne, à Alger au Musée des Beaux-Arts, en Amérique, à la Fondation Barnes, Marien, au Rose Art Museum Brandeis, à l'American Art Association de New York, au Fine Arts Museum of San Francisco, à la Phillips Collection, Washington, à la Tate Gallery de Londres, au Musée de Sofia en Bulgarie, dans les collections Takahata au Japon, au musée du Petit Palais à Genève, etc.

Lien externe[modifier | modifier le code]