Hermann Levi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levi.
Hermann Levi

Hermann Levi est un chef d'orchestre allemand, né le 7 novembre 1839 à Gießen et mort le 13 mai 1900 à Garmisch-Partenkirchen.

Biographie[modifier | modifier le code]

De confession juive, fils du rabbin Benedikt Levi, Hermann est éduqué à Gießen et à Mannheim, avant d'être remarqué par Vinzenz Lachner. De 1855 à 1858, il étudie au conservatoire de Leipzig et, après une série de voyages, qui le mènent à Paris, il obtient son premier poste comme directeur musical à Sarrebruck, puis à Mannheim en 1861. De 1862 à 1864, il est chef principal à l'Opéra allemand de Rotterdam, puis à Karlsruhe jusqu'en 1872, date où il part pour l'opéra d'État de Bavière à Munich, poste qu'il conserve jusqu'en 1896, quand des problèmes de santé l'obligent à mettre un terme à ses activités.

Influence[modifier | modifier le code]

Hermann Levi, d'abord proche de Brahms et de ses conceptions musicales, s'est progressivement rapproché de Richard Wagner et de sa famille. Il a joué un grand rôle dans l'appréciation du public pour la musique de Wagner, dont il fut un proche (et ceci malgré l'antisémitisme affiché de Wagner). Bien que Wagner lui eût demandé sans succès de se convertir pour diriger Parsifal (opéra "chrétien" par excellence aux yeux du compositeur), c'est bien lui qui en dirigea la première à Bayreuth en 1882. Il fut aussi un ami d'Anton Bruckner, et contribua largement au succès de sa Septième Symphonie en la dirigeant à Munich en 1885 après sa création à Leipzig en 1884 sous la baguette d'Arthur Nikisch.