Hermann Giliomee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hermann Buhr Giliomee (né le 4 avril 1938) est un historien, politologue, auteur et journaliste sud-africain, issu de la communauté afrikaner. Il est l'un des défenseurs du concept de "néo-afrikaners".

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en histoire de l'université de Stellenbosch et de l'université Yale, il est maitre de conférences à l'université de Stellenbosch de 1967 à 1982 puis professeur au département de sciences politiques de l'université du Cap de 1983 à 2002.

Cofondateur en 1984 de "Die Suid-Afrikaan", un journal d'opinion en langue afrikaans, il est un chroniqueur régulier dans plusieurs journaux libéraux sud-africains comme Cape Times, Rand Daily Mail mais aussi conservateurs comme Die Burger, Beeld et Volksblad. Ancien militant contre la politique d'apartheid, il est ensuite l'un des plus emblématiques défenseurs de la culture et de la langue afrikaans dans l'Afrique du Sud post-apartheid.

Il fut également président de l'institut sud-africain des relations raciales de 1995 à 1997.

En 2006, il entre au conseil d'administration de l'université de Stellenbosch, avec 3 autres confrères, en se faisant élire sur une liste soutenue notamment par la "Federasie vir Afrikaanse Kultuurvereniginge" sur une ligne politique résolument hostile à l'introduction de l'anglais dans l'enseignement jusque là uniquement en afrikaans à l'université de Stellenbosch. Il est alors le fer de lance du concept de "néo-Afrikaners", défenseur d'un volkstaat intellectuel dont le quartier général serait l'université de Stellenbosch. Il s'agit pour ses partisans de reconstruire une identité afrikaner débarrassée des stigmates de l'apartheid et intégré dans une Afrique du Sud post-raciale [1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ethnic power mobilized - Can South Africa change ? (Coauteur : Heribert Adam), Yale University Press, 1979
  • Die Kaap tydens die eerste Britse bewind, 1795-1803, 1971
  • The parting of the ways, 1982
  • Up against the fences, 1985
  • The Shape of South African Society 1652-1840, 1988
  • From apartheid to nation-building, 1989
  • Negotiating South Africa's future, 1989
  • The Bold experiment, 1994
  • The awkward embrace, 1999
  • Kruispad, 2001
  • The Afrikaners - Biographie d'un peuple, 2003, ISBN 0-8139-2237-2
  • Die Afrikaners: `n Biografie, 2004, ISBN 978-0-624-04181-8
  • 'n Vaste plek vir Afrikaans (Coauteur : Lawrence Schlemmer), Protea Boekhuis, 2006
  • Nog altyd hier gewees – Die storie van 'n Stellenbosse gemeenskap, Tafelberg, 2007
  • New History of South Africa / Nuwe geskiedenis van Suid-Afrika, (Coéditeur : Bernard Mbenga)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A volkstaat of the mind, article du Mail and Guardian du 31 mars 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]