Hermann Baisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermann Baisch, Bétail dans un paysage alpin
Bétail dans un paysage alpin
Hermann Baisch, Vaches
Vaches

Hermann Baisch (né le 12 juillet 1846 à Dresde, mort le 18 juin 1894 à Karlsruhe) est un peintre et aquafortiste allemand paysagiste et animalier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermann Baisch commence sa carrière dans l'atelier de lithographie de son père. Lorsqu'il déménage à Stuttgart, il fait connaissance des artistes locaux et s'inscrit à l'Académie des Beaux-arts de Stuttgart. Il fait des voyages d'études en 1868 et 69 à Paris et Munich. Au musée du Louvre, il étudie les peintres hollandais Paulus Potter et Albert Cuyp.

Façonnée par les influences de Théodore Rousseau, Charles-François Daubigny, Constant Troyon, Jules Dupré et la peinture de paysage de l'école de Barbizon, il se rend à Munich en 1869 auprès d'Adolf Lier (de). Ses œuvres de cette période sont caractérisés par une teinte dorée et grise argentée. Avec Lier et Gustav Schönleber, il est le fondateur d'un genre nouveau qui frappe par sa représentation naturelle simple et lumineux. En 1881, il succède à son futur beau-frère Schönleber à l'Académie des beaux-arts de Karlsruhe, où il enseigne la peinture animalière. Avec ses élèves, il fait de nombreuses peintures de paysages lors de voyages en Hollande.

Herman Baisch reçu de nombreux prix pour ses peintures. Il devient un membre régulier de l'Académie des arts de Berlin, et membre honoraire de l'Académie des beaux-arts de Munich et de celle de Vienne.

Hermann Baisch est le frère du peintre de genre, poète et écrivain d'art Otto Baisch.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :