herman de vries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Herman de Vries (ou herman de vries, selon la casse qu'il a adoptée) est un artiste néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

herman de vries à Faillefeu, France.

Herman de Vries est né en 1931 à Alkmaar, aux Pays-Bas, vit et travaille à Eschenau, en Allemagne.

Il a banni la majuscule de son vocabulaire : « j’écris en minuscules depuis 1956 environ. la raison est que je suis opposé à toute forme de pensée hiérarchique » [sic].

Style artistique[modifier | modifier le code]

Le travail d'Herman de Vries a toujours été étroitement lié à la contemplation de la nature. Abandonnant progressivement son métier de naturaliste pour se consacrer à l’art, Herman de Vries s'applique à démontrer dans son travail l'universalité du paysage et la réalité primaire de la nature. Le regard qu’il porte sur le monde est fortement influencé par la philosophie orientale (notamment bouddhiste et hindouiste), la poésie et le Tractatus logico-philosophicus de Wittgenstein. « Pour herman de vries [sic], la nature se suffit à elle-même et n’a pas besoin d’être embellie par l’art […] : la « nature est art », dit-il, car elle est création perpétuelle. Certes, l’artiste ne doit pas non plus prendre la nature pour une scène où disposer ses productions : « je déteste l’art dans la nature », dit encore herman de vries [sic], dont les interventions n’ont, en dépit des apparences, rien de commun avec le Land Art[...]. « Nous nous sommes tellement éloignés de la nature, nous l’avons tellement modifiée, manipulée, détruite, nous avons si bien oublié qu’elle est l’art par excellence, que seul un artifice de plus, celui de l’art humain, peut nous aider à la retrouver. Parce que nous avons perdu toute relation d’immédiateté avec la nature, nous avons besoin de la médiation supplémentaire de l’art pour restaurer l’unité que nous formions avec elle » »[1][réf. incomplète]. Ref 1 : Anne Moeglin-Delcroix, Extrait de la Proximité dans la distance, L'art et la nature chez herman de vries, herman de vries, Fage éditions et musée Gassendi, 2009

Expositions et installations[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • wit - white, Brest : Zédélé éditions [1], collection Reprint, 2012. Première édition : Bern : Artist Press, 1980.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • herman de vries, Lyon : Fage Éditions ; Digne-les-Bains : Musée Gassendi, 2009.
  • herman de vries : chance and change, Gooding Mel, Londres : Thames & Hudson, 2006.
  • herman de vries : les choses mêmes, Lyon : Fage Éditions / RMN ; collection « ReConnaître » ; Digne-les-Bains : Musée Gassendi, 2001.

Réalisations en image[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Moeglin-Delcroix

Liens externes[modifier | modifier le code]