Herman Bang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Herman Bang

Description de cette image, également commentée ci-après

Herman Bang

Naissance 20 avril 1857
Als, Drapeau du Danemark Danemark
Décès 29 janvier 1912 (à 54 ans)
Ogden Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Danois

Herman Joachim Bang est un écrivain et journaliste danois, né le 20 avril 1857 à Als, Jutland, mort le 29 janvier 1912 (à 54 ans) à Ogden, Utah.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de pasteur presbytérien, Herman Bang fut très tôt orphelin de sa mère. Toute sa vie, il en ressentit une certaine frustration qui transparaîtra dans son œuvre et notamment dans son premier roman Haabløse slægter (Familles sans espoir) écrit en 1880.

Herman Bang fut également journaliste littéraire dont les articles paraîtront dans divers recueils, les premiers ont été édités alors qu'il avait à peine 20 ans.

La deuxième moitié des années 1880 le vit séjourner à l'étranger (Berlin, Vienne, Prague) d'où il écrivit de nombreux articles pour la presse danoise. Ces années furent les plus prolifiques d'Herman Bang.

Influencé dans ses premiers romans par le naturalisme français, il évoluera ensuite vers l'impressionnisme. Ses œuvres décrivent des existences manquées ou malheureuses. Homosexuel, refoulé par les codes moraux de l'époque, ses sentiments transparaissent dans les relations hétérosexuelles de ses personnages. Il est considéré comme l'un des maîtres de la littérature danoise en ce qui concerne les descriptions de portraits psychologiques féminins.

Il est mort aux États-Unis où il s'était rendu pour une tournée de conférences.

Il fut plusieurs fois adapté au cinéma.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Recueils d'articles[modifier | modifier le code]

  • Realisme og Realister (Réalisme et réalistes), 1879
  • Kritiske Studier (Études critiques), 1880
  • Herhjemme og derude (Chez nous et à l'étranger), 1881

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Haabløse Slægter (Familles sans espoir), 1880
  • Excentriske Noveller (Nouvelles excentriques), 1885
  • Ved Vejen (Au bord de la route), 1886. Porté à l'écran par Max von Sydow en 1988 sous le titre Katinka
  • Stuk (Stuc), 1887
  • Tine, 1889. Porté à l'écran par Knud Leif Thomsen en 1964
  • Under Aaget (Sous le joug), 1890
  • Ti Aar (Dix ans), 1891
  • Mikaël, 1904. Porté à l'écran par Mauritz Stiller en 1916 et par Carl Theodor Dreyer en 1924
  • De uden Fædreland (Les Sans-Patrie), 1906

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la littérature, tome 2, Gallimard (Collection de La Pléiade), 1991.
  • Le Nouveau dictionnaire des auteurs, tome 1, Robert Laffont (Collection Bouquins), 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]