Here Comes Honey Boo Boo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Here Comes Honey Boo Boo
Autre titre francophone Honey Boo Boo!
Genre Téléréalité
Périodicité hebdomadaire
Participants Alana Thompson
June Shannon
Jessica Shannon
Anna Shannon
Lauryn Shannon
Mike Thompson
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Nombre de saisons 3
Nombre d’émissions 35
Production
Durée 22 minutes
Société de production Authentic Entertainment
Diffusion
Diffusion TLC
Date de première diffusion 8 août 2012

Here Comes Honey Boo Boo est une émission de téléréalité américaine diffusée depuis 2012 sur la chaîne de télévision TLC.

Émission[modifier | modifier le code]

Concept[modifier | modifier le code]

Here Comes Honey Boo Boo est une émission dérivée d'une émission de téléréalité de TLC, intitulée Toddlers & Tiaras, dont le concept consiste à suivre dans leur quotidien plusieurs familles faisant participer leur enfant à des concours de beauté pour enfants. Ce spin-off se concentre sur la vie d'Alana Thompson surnommée « Honey Boo Boo » et sa famille, qui avaient participé aux 1er et 18e épisodes de la 5e saison de Toddlers & Tiaras diffusé en 2012.

La série suit la vie des Thompson, une famille modeste parfois qualifiée par la presse de « redneck » vivant à McIntyre, un petit bourg rural du comté de Wilkinson, dans l'État de Géorgie. Outre Alana âgée de six ans et sa mère June connues du public du fait de leur participation à l'émission originale, la famille Thompson compte parmi ses membres les trois sœurs de « Honey Boo Boo » que sont Lauryn, Jessica et Anne, ainsi que le père Mike affectueusement surnommé « Sugar Bear » (traduit en français québécois par « Nounours »)[1].

Participants[modifier | modifier le code]

La famille Thompson est une famille recomposée, trois des enfants provenant d'une précédente union de la mère June Shannon. Les participants principaux sont les membres de la famille Thompson, composée de :

  • Alana Thompson, surnommée « Honey Boo Boo » ou « HBB », âgée de six ans, participante aux concours de beauté pour enfants ;
  • June Shannon, dite « Mama », mère d'Alana ;
  • Lauryn Shannon, surnommée « Pumpkin », sœur d'Alana et fille de June, âgée de 12 ans[1] ;
  • Jessica Shannon, surnommée « Chubbs », sœur d'Alana et fille de June, âgée de 15 ans[1]
  • Anna Shannon, surnommée « Chickadee », sœur d'Alana et fille de June, âgée de 17 ans[1] ;
  • Mike Thompson, surnommé « Sugar Bear » ou « Nounours » en français, père d'Alana et mari de June.
  • Kaitlyn Shannon, née lors de la première saison, fille d'Anna.
  • Lee Thompson, surnommé « Uncle Poodle », frère de Mike.

Diffusion[modifier | modifier le code]

La série est diffusée, dans son pays d'origine les États-Unis, depuis le 8 août 2012 sur la chaîne du câble TLC.

L'émission est retransmise, en direct ou en différé, dans plusieurs autres pays ou territoires, dont :

  • le Canada anglais, en même temps que la diffusion américaine, sur la chaîne de télévision TLC ;
  • le Québec, sous le titre Honey Boo Boo!, depuis le 7 janvier 2013 sur la chaîne de télévision MusiMax. La chaîne a toutefois décidé de retirer l'émission de sa programmation en septembre 2013 suite à une pétition contre les mini-Miss[2].

Audiences[modifier | modifier le code]

La série a été un succès populaire[1] aux États-Unis ; le premier épisode a rassemblé 2.2 millions de téléspectateurs, et le quatrième épisode, diffusé durant la nuit de la convention nationale du Parti républicain, alors en plein période électorale, a attiré 3 millions de téléspectateurs, se classant en première position des programmes sur la tranche d'âge 18-49 ans, devant les réseaux NBC, ABC et CBS[3]. Il a été comparé à un accident de train: il s'agit d'un événement terrible, mais impossible de détourner le regard de celle-ci.[réf. nécessaire]

Critiques[modifier | modifier le code]

South Park en fait un symbole du niveau qui descend très bas dans la société dans l'épisode 9 de la saison 16.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Marc-André Lemieux, « Le phénomène « Redneck » débarque au Québec », Le Journal de Montréal, 7 janvier 2013.
  2. http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/hugo-dumas/201309/26/01-4693370-creux-de-vague-pour-la-galere.php
  3. Michael O'Connell, « 'Honey Boo Boo' Ratings Top the Republican National Convention », The Hollywood Reporter, 30 août 2012.