Herbert Clarke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clarke.

Herbert James Clarke

Naissance 1879
Londres
Décès 5 septembre 1956 (à 77 ans)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession
Président de l'ISU de 1946 à 1953

Herbert James Clarke (né en 1879 à Londres et mort le 5 septembre 1956) est un patineur artistique britannique qui a participé aux jeux olympiques d'hiver de 1924 à Chamonix. Il fut plus tard président de l'International Skating Union (ISU) de 1946 à 1953.

JO d'hiver de 1924[modifier | modifier le code]

Il participe à 45 ans à la compétition individuelle masculine de patinage artistique aux jeux olympiques d'hiver de 1924 à Chamonix et se classe à une honorable dixième place sur onze participants.

Carrière à l'ISU[modifier | modifier le code]

Membre du conseil de l'ISU dès 1925, il en devient le vice-président à deux reprises de 1927 à 1935 et de 1937 à 1946. Il succède au néerlandais Gerrit W. A. van Laer à la tête de l'ISU de 1946 à 1953.

Après sept années d'arrêt de toutes compétitions internationales à cause de la Seconde Guerre mondiale, c'est sous la présidence d'Herbert Clarke que l'ISU les réorganise de nouveau à partir de 1947:

L'année suivante, en 1948, c'est le retour des Jeux olympiques d'hiver à Saint-Moritz en Suisse. On reprend les mêmes disciples dépendant de l'ISU que lors des derniers Jeux olympiques d'hiver de 1936 à Garmisch-Partenkirchen, à savoir:

  • les épreuves masculines, féminines et de couples mixtes pour le patinage artistique,
  • les épreuves masculines de 500m, 1500m, 5000m et 10 000m pour le patinage de vitesse.

C'est également sous la présidence d'Herbert Clarke que l'ISU introduit la danse sur glace aux côtés des trois autres disciplines du patinage artistique. La catégorie de danse sur glace est admise pour la première fois au niveau mondial lors des championnats du monde de patinage artistique de 1952 à Paris.

Herbert clarke assure la présidence de l'ISU jusqu'en octobre 1953, date à laquelle il se résout à démissionner à cause d'une maladie. C'est son vice-président James Koch qui lui succède. On lui décerne le titre de président d'honneur de l'ISU en 1955 lors du 26e congrès de l'ISU, organisés à Lausanne, mais décède rapidement dès l'année suivante.

En 1996, il a été intronisé au Temple mondial de la renommée du patinage artistique.

Liens externes[modifier | modifier le code]