Herbert Burrows

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Herbert Burrows (né le 12 juin 1845 à Redgrave dans le Suffolk et décédé le 14 décembre 1922 à Londres) était un libre-penseur et socialiste britannique.

Fils d'un tailleur ancien chartiste et d'une couturière, il s'éduqua seul, à la maison, puis alla à l'école à partir de treize ans où il fut répétiteur. Très vite, il travailla au service des impôts, jusqu'en 1907. En 1869, il épousa Mary Hannah Musk, avec qui il eut une fille et un fils. Son épouse décéda en 1889. En 1872, il suivit des cours à l'University of Cambridge mais n'obtint jamais de diplôme[1].

En 1877, Herbert Burrows s'installa à Londres et adhéra à la National Secular Society de Charles Bradlaugh, à la Social and Political Education League. Il participa à la fondation de l’Aristotelian Society, une société de réflexion philosophique. Il fut aussi vice-président de la Manhood Suffrage League, un club socialiste. Il participa à la fondation de la Democratic Federation en 1881. Il en devint trésorier en 1883 et fit partie de ceux qui la poussèrent vers le socialisme et fut un des artisans de sa transformation en Social Democratic Federation en 1884. Il en démissionna en 1911[1].

Il fut désigné par la SDF pour la représenter auprès de la Law and Liberty League fondée par Annie Besant et William Thomas Stead suite aux événements du Bloody Sunday de 1887. Avec Annie Besant, il participa à l'organisation de la grève victorieuse des allumettières de Bryant and May (dans Tower Hamlets, un quartier de l'East End de Londres) à l'été 1888. Il fut ensuite le trésorier du syndicat des allumettières qui avec 800 membres était un des syndicats les plus puissants de Grande-Bretagne[1].

Il rejoignit Annie Besant dans la Société théosophique en 1889 et en fut un membre actif jusqu'à sa mort[1].

Il se présenta sans succès aux élections au London School Board en 1885 et aux élections législatives en 1908 et 1910[1].

Source[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Mark Bevir, « Burrows, Herbert (1845–1922) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, Sept 2004; online edn, Oct 2009 site en ligne, accédé le 1er 2010