Heptafluorure d'iode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heptafluorure d'iode
Iodine-heptafluoride-2D-dimensions.png
Iodine-heptafluoride-3D-balls.pngIodine-heptafluoride-3D-vdW.png
Structure de l'heptafluorure d'iode
Identification
No CAS 16921-96-3
No EINECS 240-981-4
Propriétés chimiques
Formule brute F7IIF7
Masse molaire[1] 259,89329 ± 3,0E-5 g/mol
F 51,17 %, I 48,83 %,
Propriétés physiques
fusion 4,5 °C à 101,3 kPa
Jusqu'à °C sous pression
ébullition 4,77 °C à 101,3 kPa
Masse volumique 2 800 kg·m-3 à °C
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'heptafluorure d'iode est le composé de formule IF7[2],[3]. Cette molécule hypervalente a une géométrie bipyramidale pentagonale peu courante[4].

L'heptafluorure d'iode se présente sous forme d'un solide cristallin blanc qui fond à 4,5 °C mais bout dès 4,77 °C en formant une vapeur dense à l'odeur âcre de moisi. C'est un composé très irritant pour la peau et les muqueuses.

On le prépare en faisant barboter du fluor F2 dans du pentafluorure d'iode IF5 liquide à 90 °C puis en chauffant la vapeur à 270 °C. Une autre méthode, qui permet de limiter la formation d'IOF5 et des impuretés issues de l'hydrolyse, consiste à partir d'iodure de palladium PdI2 ou de potassium KI[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Macintyre, J. E. (Ed. 1992) Dictionary of Inorganic Compounds (Vol. 3), Chapman & Hall, Londres.
  3. O'Neil, Maryadele J. (Ed. 2001) The Merck Index (13th ed.), Merck, Whitehouse Station (New Jersey).
  4. (en) K. O. Christe, E. C. Curtis, D. A. Dixon, « On the problem of heptacoordination: vibrational spectra, structure, and fluxionality of iodine heptafluoride », Industrial & Engineering Chemistry, vol. 115, no 4,‎ 1993, p. 1520–1526 (lien DOI?)
  5. (en) W. C. Schumb, M. A. Lynch, Jr., « Iodine Heptafluoride », Industrial & Engineering Chemistry, vol. 42, no 7,‎ 1950, p. 1383–1386 (lien DOI?)
  6. (en) Ruff O., Keim R., « "Das Jod-7-fluorid" (The iodine-7-fluoride) », Zeitschrift für Anorganische und Allgemeine Chemie, vol. 193, no 1/2,‎ 1930, p. 176–186 (lien DOI?)

Article connexe[modifier | modifier le code]