Hensley Meulens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Hensley Meulens Baseball pictogram.svg
Hensley Meulens 2011.jpg
Giants de San Francisco - No  31
Instructeur, voltigeur
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
23 août 1989
Dernier match
14 mai 1998
Statistiques de joueur (1989-1998)
Moyenne au bâton ,220
Coups sûrs 109
Points produits 53
Équipes

Hensley Filemon Acasio Meulens (né le 23 juin 1967 à Willemstad, Curaçao, Antilles néerlandaises) est depuis 2010 l'entraîneur des frappeurs des Giants de San Francisco de la Ligue majeure de baseball.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Ligue majeure de baseball[modifier | modifier le code]

Hensley Meulens, un joueur de champ extérieur, évolue dans la Ligue majeure de baseball pour les Yankees de New York (1989-1993), les Expos de Montréal (1997) et les Diamondbacks de l'Arizona (1998). Il est le premier joueur de baseball des ligues majeures à être natif de Curaçao[1].

Japon et Corée[modifier | modifier le code]

Il joue pour les Chiba Lotte Marines (1994) et les Yakult Swallows (1995-1996) de la NPB, au Japon. En 2000, il s'aligne avec les SK Wyverns de l'Organisation coréenne de baseball en Corée du Sud.

Mexique[modifier | modifier le code]

Meulens joue pour les Saraperos de Saltillo (2000-2001) et les Pericos de Puebla (2002) en Ligue mexicaine de baseball[2].

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Il participe aux Jeux olympiques d'été de 2000 à Sydney, Australie, avec l'Équipe des Pays-Bas de baseball. Joueur en 2000, il fait partie des sélections olympiques de ce pays comme instructeur en 2004 à Athènes et 2008 à Beijing.

Carrière d'instructeur[modifier | modifier le code]

Il est instructeur des frappeurs pour les Indians d'Indianapolis, un club-école des Pirates de Pittsburgh, de 2005 à 2008.

Il devient entraîneur des frappeurs chez les Giants de San Francisco en 2010. Il fait partie du personnel des Giants lors de leur conquête de la Série mondiale 2010.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Meulens parle cinq langues : papiamento, néerlandais, anglais, espagnol, japonais[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Players by birthplace: Curaçao, baseball-reference.com.
  2. (en) Teams Played For, baseball-reference.com.
  3. (en) Catching up w/ Hitting Coach Hensley Meulens, Matt Segal, MiLB.com, 12 mars 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]