Henry de Grosmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry de Grosmont

Henry de Grosmont (né vers 1299 et mort le ), dit également Henri de Lancastre, fut comte de Derby en 1337, de Lancastre et de Leicester en 1345, de Lincoln en 1349, puis duc de Lancastre en 1351. Il était fils d'Henry de Lancastre († 1345), comte de Leicester et de Lancastre, et de Maud de Chaworth.

Il combattit comme croisé en Prusse, à Rhodes et à Grenade. Il se distingua également en Écosse.
Il fut nommé comte de Derby en mars 1337, et alla guerroyer contre le comte de Flandre. Il participa à la bataille de l'Écluse en 1340, retourna combattre en Écosse, puis en Bretagne en octobre 1342. Nommé ambassadeur auprès de Clément VI, puis des rois d'Espagne, il se distingua au siège d'Algésiras (1343).

Il fut nommé lieutenant du roi et capitaine en Aquitaine en mai 1345. Il débarque à Bayonne avec 500 chevaliers et 2 000 archers, se dirige vers le nord par Bordeaux, remporte la victoire d'Auberoche. Il remporte quelques combats à Meilhan, Monségur et La Réole. En septembre et octobre 1346, au cours d'une chevauchée, il prend Saint-Jean-d'Angély, Lusignan, Poitiers, Montreuil-Bonnin, Saintes et les principales places du Poitou et de la Saintonge[1]

Il rembarque en 1347. Le roi Édouard III lui donne la ville de Bergerac et le droit de frapper monnaie. En 1349, il devient vice-régent du duché de Gascogne, charge étendue la même année au Poitou (avec le monopole sur le sel du golfe de Poitou).

Insatiable jouteur (Blyth en 1328, Dunstable en 1334, Londres en 1342, Windsor en 1344...), ses exploits dans les lices lui valent une sérieuse blessure à la jambe en 1358 lors de prestigieuses joutes tenues à Windsor[2].

Il est finalement fait duc de Lancastre (le seul de l'époque en Angleterre avec le duc de Cornouailles, le Prince Noir) après avoir secouru le Prince Noir au large de la Gascogne. Il meurt de la peste noire en 1361.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1334, il épousa Isabelle de Beaumont (1315 – après 1356), et eut :

  1. 1346 - la chevauchée de Derby en Poitou et Saintonge sur Histoire Passion.
  2. Sébastien Nadot, Rompez Les lances ! Chevaliers et tournois au Moyen Âge, éditions Autrement, Paris, 2010, p.107.
Précédé par Henry de Grosmont Suivi par
Henri Ier
Lancashire rose.svg
comte, puis duc de Lancastre
Edmund Crouchback Arms.svg
Jean de Gand