Henry Strakosch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sir Henry Strakosch GBE (9 mai, 1871 – 30 octobre, 1943) est un banquier et homme d'affaires britannique d'origine autrichienne. Il est né à Hohenau, en Autriche et a été formé au Wasa Gymnasium de Vienne [1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il débute comme banquier à la City en 1891[2] puis travaille à partir de 1895 pour une banque Anglo-Autrichienne en Afrique du Sud. Il est naturalisé anglais en 1907.

Il sert de conseiller financier au giuvernement Sud-Africain et est le rédacteur du South African Currency and Banking Act de 1920. Il est directeur d'une société expoltant des mines d'or Union Corporation à partir de 1924 (Cette société a été absorbée par Gold Fields. Il fut membre de la Royal Commission on Indian Currency and Finance de 1925 à 1926 et sert plus tard de 1930 à 1937 au Council of India. Il est le délégué de l'Inde à la British Empire Economic Conference en 1932,. Il est également conseiller au Secretary of State for India de 1937 à 1942.

Strakosch est anoblie knighted en 1921, et fait KBE en 1924 puis GBE en 1927[3].

Il est directeur du journal The Economist entre 1929 and 1943.

En 1938, il aide r Winston Churchill, à résoudre ses problèmes financiers lui permettant de retirer sa maison Chartwell de la vente. Il a également fourni à Churchill des graphiques sur les dépenses allemandes en armement i[4]

Strakosch s'est marié en 1941 avec Mabel Elizabeth Vincent, fille de John Curnow Millett of Pempol, Cornouailles, veuve de Joseph Timperley[2], un armateur[5]. Il meurt en 1943, suite à une opération à l'âge de 72 ans [5]

Publications[modifier | modifier le code]

  • The South African Currency and Exchange Problem, Johannesburg, 1920.
  • The South African Currency and Exchange Problem Re-Examined, Johannesburg, 1922.
  • Monetary Stability and the Gold Standard, London, 1928.
  • A Financial Plan for the Prevention of War, London, 1929.
  • The Crisis. A memorandum, supplement to The Economist, 9th January 1932.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) L.G. and E.T. (editors) Wickham Legg and Williams, Dictionary of National Biography, 1941-1950, Oxford University Press, p. 846
  2. a et b (en) Who Was Who, 1941-1950, A and C Black,‎ 1952, p. 1115
  3. (en) Kelly's Handbook to the Titled, Landed and Official Classes, 1942, Kelly's, p. 1715
  4. (en) Martin Gilbert, Winston Churchill - The Wilderness Years, Macmillan,‎ 1981 (ISBN 0-333-32564-8), p. 222
  5. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées dnb2.
  • Harold Gilmore Calhoun: Les théories de Sir Henry Strakosch en matière de crise et la crise de 1929–1933. Loviton, Paris 1933.

Liens externes[modifier | modifier le code]