Henry Rollins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Henri Rollin.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rollins.

Henry Rollins

Description de cette image, également commentée ci-après

Henry Rollins en 2003

Informations générales
Nom de naissance Henry Lawrence Garfield
Naissance
Washington, D.C.
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Musicien, écrivain, journaliste, éditeur, acteur, activiste
Genre musical Punk hardcore, metal alternatif
Instruments Chant
Années actives Depuis 1980
Labels SST Records
Site officiel www.henryrollins.com

Henry Rollins est un chanteur, écrivain, acteur, compositeur, scénariste et producteur américain né le 13 février 1961 à Washington DC, aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Rollins a grandi à Washington (district de Columbia) principalement élevé par sa mère, suite au divorce de ses parents. Il est envoyé très jeune à l'école militaire, dont il déteste l'ambiance mais où il va acquérir le sens de la discipline et du travail qui, selon ses dires, lui ont permis de faire carrière.

Il s'implique dans la scène punk locale grâce à son ami Ian MacKaye (membre de Minor Threat et Fugazi) et devient chanteur du groupe State of Alert (SOA). Le groupe se sépare rapidement. Il enchaîne les petits boulots, jusqu’à ce qu'il fasse la connaissance du groupe Black Flag dont il deviendra un grand fan et ami. Très vite, il est invité à tenir le poste de chanteur. Sa présence scénique impressionnante fait de lui un membre permanent du groupe qui va connaître un grand succès jusqu'en 1986, année durant laquelle le groupe va se séparer.

Henry Rollins va alors s'entourer de musiciens pour mener une carrière avec son groupe : Rollins Band.

Parallèlement à la musique, Rollins a débuté très tôt une carrière d'acteur. La plupart de ses prestations se limite toutefois à des seconds rôles. En 2009, il est A.J. Weston, personnage raciste et séparatiste, dans la série Sons of Anarchy (saison 2).

Il apparaît dans le jeu vidéo "Def Jam: fight for NY"; un jeu de combat avec plusieurs rappeurs.

En décembre 2009, il participe à l'album "The Flaming Lips and Stardeath and White Dwarfs With Henry Rollins and Peaches Doing the Dark Side of the Moon" des Flaming Lips, album reprenant l'intégrale de Dark Side of the Moon de Pink Floyd.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Rollins s'est beaucoup impliqué en faveur des "3 de West Memphis" West Memphis 3#Tributes and support.
  • En 2004, il joue son propre rôle dans le jeu video Def Jam: Fight for NY en tant qu'entraîneur de nouvelles techniques de combat de rue.
  • En 2011, Henry Rollins, passionné d'Herpétologie, anime un documentaire sur le monde des serpents Obsession serpents dans lequel apparait entre autres Kerry King qui partage cette passion.
  • Il fait une courte apparition dans le premier Jackass, où il joue son propre rôle en tant que conducteur d'un Hummer dans un champ de bosses, à bord duquel Ryan Dunn essaie de tatouer un smiley sur le bras de Steve-O.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

A gagné un grammy en 1994 du "Best Spoken Word Album" pour "Get in the Van: On the Road with Black Flag"

Nominations[modifier | modifier le code]

Nommé en 1994 pour la meilleure performance Heavy Metal avec "Liar".

Discographie[modifier | modifier le code]

Black Flag[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Damaged
  • 1984 : Family Man
  • 1984 : Live '84
  • 1984 : My War
  • 1984 : Slip it In
  • 1985 : In My Head
  • 1985 : Loose Nut
  • 1986 : Who's Got the 10½ (live)

Rollins Band[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Hot Animal Machine
  • 1988 : Do It
  • 1988 : Life Time
  • 1989 : Hard Volume
  • 1990 : Turned On (live)
  • 1992 : The End of Silence
  • 1992 : Hammer of the Rok Godz
  • 1994 : Weight
  • 1997 : Come in and Burn
  • 1999 : Insert Band Here : Live in Australia 1990
  • 2000 : Get Some Go Again
  • 2001 : Nice
  • 2001 : Audio Airstrike Consultants 1986-1988
  • 2002 : The Only Way to Know for Sure (live)
  • 2003 : Hard Volume/Insert Band Here
  • 2003 : Hot Animal Machine/Life Time
  • 2003 : A Clockwork Orange Stage (live)
  • 2003 : A Nicer Shade of Red
  • 2003 : Yellow Blues
  • 2004 : The End of Silence : Demos
  • 2004 : Weighting
  • 2005 : Come in and Burn : Sessions
  • 2005 : Get Some Go again : Sessions

Spoken Word[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Big Ugly Mouth
  • 1989 : Sweatbox : Spoken Word 1987-1988 (live)
  • 1990 : Live at McCabe's (live)
  • 1992 : Human Butt (live)
  • 1992 : Deep Throat (live)
  • 1993 : The Boxed Life (live)
  • 1994 : Get in the Van : On the Road With Black Flag
  • 1994 : Everything
  • 1997 : Black Coffee Blues
  • 1998 : Think Tank (live)
  • 1999 : Henry Rollins in Eric the Pilot (live)
  • 2001 : A Rollins in the Wry (live)
  • 2003 : Talk is Cheap, Vol. 1 (live)
  • 2003 : Talk is Cheap, Vol. 2 (live)
  • 2004 : Nights Behind the Tree line
  • 2004 : Live at the Westbeth Theater
  • 2005 : Shock & Awe : the Spoken Word Tour (live)
  • 2006 : Big Ugly Mouth/Short Walk on a Long Pier (live)
  • 2006 : Talk is Cheap, Vol. 3 (live)
  • 2007 : Talk is Cheap, Vol. 4 (live)
  • 2007 : Provoked

Featuring Henry Rollins[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Wartime : Fast Food For Thoughts

Autres collaborations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :