Henry Okah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henry Okah (né en 1965 au Nigéria) est un leader du Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger, mouvement nigérian de rébellion[1].

Okah a été arrêté en Angola et expulsé vers le Nigeria en février 2008. Il a été accusé de trahison, de terrorisme, de possession illégale d'armes à feux et de trafic d'armes[2]. Il se présente comme « le defenseur des habitants de la Région du Delta privés de leurs droits et qui ne voient que très peu des bénéfices du pétrole pompé sous leurs pieds[3],[1]. »

En réponse, le MEND, le 26 mai 2008 attaqua un pipeline de la Royal Dutch Shell dans la région du delta du Niger.Il déclarèrent avoir tué 11 soldats des troupes gouvernementales nigérianes[1] le gouvernement nigérian nia les morts mais le prix du baril de pétrole augmenta de 1 $ au niveau mondiale dans les heures suivant l'annonce de l'attaque. Dans un courriel, le MEND annonça que « Leur attaque [...] était une réponse à l'arrestation inutile. »[1]

L'avocat d'Okah, Femi Falana, déclara que le gouvernement nigérian essaya de le soudoyer[1]. Le procès qui démarra en avril 2008, se déroula à huis clos pour, selon le président Umaru Yar'Adua, « ne pas mettre en question la sécurité nationale[1],[2]. » Les avocats d'Okah déclarèrent que cela allait contre les droits de leur client et demandèrent à ce qu'une court supérieure change cette décision[2].

En juillet 2009, il a été amnistié dans le cadre d'une offre faite par le gouvernement nigérian aux reblles souhaitant déposer les armes. Il a ensuite proposé une trêve de 60 jours entre le MEND et l'armée nigériane[4].

Certains dirigeants du MEND, comme le "Général" Boyleaf ou Jomo Gbomo, un des porte-paroles du MEND, ont approuvé cette décision<[4]. D'autres l'ont rejeté[4].

Le 13 juillet 2009, le juge Mohammed Liman a annoncé qu'Okah a été libéré[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (en) Will Connors, « The Nigerian Rebel Who 'Taxes' Your Gasoline », Time Magazine,‎ 2008-05-28 (lire en ligne)
  2. a, b et c (en) Gilbert da Costa, « Suspected Nigerian Militant Faces More Charges at Secret Trial », Voice of America News,‎ 2008-07-28 (lire en ligne)
  3. "championing the disenfranchised residents of the Delta region, who see little benefit from the oil being pumped out from under them."
  4. a, b et c (en) « Nigeria rebel 'accepts amnesty' », BBC,‎ 10 juil. 2009 (consulté le 11 juil. 2009)
  5. (en) « Nigeria releases key rebel leader », BBC,‎ 13 juil. 2009 (consulté le 13 juil. 2009)