Henry Northcote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Stafford Northcote
Henry Northcote
Henry Northcote
Fonctions
Gouverneur général d'Australie
Monarque Édouard VII
Premier ministre Arthur Balfour
Henry Campbell-Bannerman
Prédécesseur Hallam Tennyson
Successeur William Ward
Gouverneur de Bombay
19001903
Prédécesseur William Mansfield
Successeur Charles Cochrane-Baillie
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Londres, Royaume-Uni
Date de décès
Nationalité Britannique
Diplômé de Collège d'Eton
université d'Oxford
Profession Diplomate au Foreign Office

Henry Stafford Northcote (), premier baron Northcote, fut le troisième gouverneur général d'Australie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Londres et était le second fils de sir Stafford Northcote, homme politique conservateur anglais. Il fit ses études à Eton et à l'université d'Oxford avant d'entrer comme diplomate au Ministère des Affaires Étrangères britannique.

En 1880, Northcote est élu député d'Exeter où il resta jusqu'en 1899 date à laquelle il fut nommé gouverneur de Bombay puis sur proposition de Joseph Chamberlain, Ministre des Colonies, gouverneur général d'Australie.

Les deux premiers gouverneurs généraux, Lord Hopetoun et Lord Tennyson étaient restés peu de temps à leur poste et avaient eu des relations difficiles avec les gouvernements australiens. Mais les deux gouvernements -britannique et australien- souhaitaient une période de stabilité et de continuité et Northcote fut nommé pour cinq ans. Il avait une longue expérience de la politique et son poste à Bombay lui avait servi de formation à la fonction. Il ne fut ni aussi autoritaire que Lord Hopetoun ni aussi guindé que Lord Tennyson et il fit bonne impression tant sur les hommes politiques que sur la population.

Ce choix arriva au bon moment car Northcote fut le premier gouverneur général d'Australie à avoir à faire face à l'instabilité politique des gouvernements australiens. En , le Premier Ministre, Alfred Deakin démissionna et fut remplacé sur un court intervalle de temps par le leader travailliste Chris Watson, le leader libéral George Reid puis de nouveau Deakin. Watson et Reid demandèrent tous deux à Northcote de dissoudre le Parlement avant leur démission mais il refusa les deux fois, ce que les premiers ministres acceptèrent.

Comme ses prédécesseurs, Northcote se considérait comme un représentant du gouvernement britannique et le vice-roi du pays. Il s'engagea activement dans les négociations entre les gouvernements britanniques et australiens sur les contentieux commerciaux et les problèmes de transports mais son rôle diminua en 1906 quand un gouvernement libéral arriva au pouvoir en Grande-Bretagne, abandonnant beaucoup de son influence sur le gouvernement australien.

En 1907, Northcote et Deakin se brouillèrent quand Northcote, sur instruction de Londres, refusa de donner son accord à un projet de loi qui restreignait les possibilités d'appel des cours de justice australiennes au Conseil Privé de la reine à Londres. Deakin, bien que bon royaliste voulait que les parlements australiens soient souverains en Australie et le dit franchement à Northcote. Ceci poussa Northcote à demander sa démission en soit avec un an d'avance sur la date prévue.

Il quitta l'Australie en septembre. En Grande-Bretagne, sa santé déclina très vite et il mourut en 1911.

Source[modifier | modifier le code]