Henry Maundrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henry Maundrell (1665-1701) est un érudit à l'université d'Oxford, puis un clergyman de l'Église d'Angleterre qui sert comme chapelain en Syrie pour la Levant Company (en) à partir du 20 décembre 1695. Son ouvrage Journey from Aleppo to Jerusalem at Easter A.D. 1697[1], qui s'appuie sur son journal de bord qu'il rédige pendant son pèlerinage pascal à Jérusalem en 1697, est un « classique de voyage mineur[trad 1] »[2]. Il sera traduit en trois langues : français (1705), néerlandais (1717) et allemand (1792)[3]. La septième édition paraîtra en 1749[4].

Maundrell rédige un autre compte-rendu de voyage, A Journey to the Banks of the Euphrates at Beer, and to the Country of Mesopotamia (Oxford, 1699), qui apparaît dans l'édition 1714 de Journey to Jerusalem[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Henry Maundrell » (voir la liste des auteurs)

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. (en) « minor travel classic »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A journey from Aleppo to Jerusalem, at Easter, A.D. 1697 (1823) », Internet Archive,‎ 2014 (consulté le 4 mai 2014)
  2. Howell 1964, p. 14-23.
  3. Hachicho 1964, p. 43 (notes).
  4. (en) Isaac Kimber et Edward Kimber, « The Monthly Catalogue for July 1749 », The London Magazine, Or, Gentleman's Monthly Intelligencer, vol. 18,‎ 1749, p. 340 (lire en ligne)
  5. Hachicho 1964, p. 43.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mohamad Ali Hachicho, « English Travel Books about the Arab near East in the Eighteenth Century », dans Die Welt des Islams, vol. 9, Brill, coll. « New Series »,‎ 1964, 1-206 p.
  • (en) William Prideaux Courtney, « Maundrell, Henry », dans Dictionary of National Biography, vol. 37,‎ 1885-1900 (lire en ligne)
  • (en) Daniel Howell, « The Journey Of Henry Maundrell », Saudi Aramco World,‎ July/August 1964, p. 14–23 (lire en ligne)