Henry Leavenworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Leavenworth

Henry Leavenworth (10 décembre 178321 juillet 1834) était un soldat américain actif dans la Guerre de 1812 et les premières expéditions militaires contre les Indiens des Grandes Plaines.

Formation[modifier | modifier le code]

Leavenworth est né à New Haven, dans le Connecticut ; il était le fils du Colonel Jesse Leavenworth et de son épouse, Eunice Sperry Leavenworth. Peu après sa naissance, ses parents déménagent à Danville, dans le Vermont, où il reçoit sa première éducation. Il étudie ensuite le droit avec le Général Erastus Root à Delhi, dans l'État de New York et une fois admis au barreau forme un partenariat avec son précepteur qui dure jusqu'en 1812.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Lorsque la guerre éclate, il est nommé capitaine dans le 25e régiment d'infanterie. Quelques mois plus tard, il devient major, il est blessé à la Bataille de Lundy's Lane, près des Chutes du Niagara, le 25 juillet 1814, et reçoit un brevet de colonel en novembre suivant. Il est employé dans la New York State Legislature, puis se rend dans la Prairie du Chien comme agent chargé des affaires indiennes. Le 10 février 1818, il devient lieutenant-colonel du 5e régiment d'infanterie. En 1820 il commence la construction de Fort St. Anthony à partir du cantonnement en palissade de New Hope [1].

En 1823, il conduit les troupes américaines dans la Guerre des Arikaras, la première expédition militaire américaine contre une nation indienne des Grandes Plaines. Pendant qu'il exerce son commandement à l'Ouest, il construit plusieurs postes militaires, dont Fort Leavenworth dans le Kansas, établi le 8 mai 1827 comme Cantonment Leavenworth, et qui est maintenant un des plus importants établissements militaires du pays. En 1825 il est fait brigadier-général par brevet, recevant pleinement le grade en 1833.

Mariages[modifier | modifier le code]

Il s'est marié trois fois, d'abord avec Eunice Morrison, dont il a eu deux enfants avant de divorcer, puis avec Electa Knapp, qui est morte moins d'un an plus tard, enfin avec Harriet Lovejoy, dont il a eu un autre enfant.

Mort[modifier | modifier le code]

Il est mort à Cross Timbers , en territoire indien, le 21 juillet 1834, soit de maladie, soit d'accident en chassant le bison[2] au cours d'une expédition contre les Pawnees et les Comanches. Son régiment édifia un monument à sa mémoire à Cross Timbers; il a d'abord été enterré à Delhi, New York, puis sa dépouille fut transférée au Cimetière national du Fort Leavenworth.

En plus de ce fort, Leavenworth et le Comté de Leavenworth au Kansas, ainsi que le Pénitencier fédéral de Leavenworth portent son nom.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dakota County Historical Society
  2. Voir Geo.Catlin's Manners,Customs,and Condition of the North American Indians , Vol.2,letter#44....« et je suis enclin à penser, comme mentionné auparavant, qu'[il mourut] en conséquence de la blessure reçue d'une chute de cheval alors qu'il poursuivait un jeune bison ».

Liens externes[modifier | modifier le code]