Henry Lark Pratt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La place du marché à Derby, en 1850

Henry Lark Pratt (1805 - 1873) est un peintre anglais qui débuta dans l'industrie de la porcelaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Etruria, Staffordshire, sur les berges de la rivière Basford

Henry Pratt est né dans la paroisse de St Peter's à Derby le 16 février 1805. Il fut apprenti dans le commerce de la porcelaine à la fabrique de porcelaine de Derby vers l'âge de 12 ans. Il finit son apprentissage en 1824 et resta à Derby jusqu'en 1830. Il travailla ensuite en tant que peintre pour la manufacture de céramique Mintons à Stoke-upon-Trent dans le Staffordshire, de 1831 à novembre 1836. Six mois après avoir quitté Mintons, il épousa Margaret Windsor de Stoke-upon-Trent. Ils eurent neuf enfants, le premier en 1837, et les cinq premiers naquirent à Stoke-upon-Trent. Ils donnèrent le nom d'Henry Lark Pratt à un de leur fils, né en 1839, ce qui prête parfois à confusion puisqu'il est lui aussi devenu un artiste[1].

Au recensement de 1841, Pratt indiqua sa profession d'artiste et en 1844, il commença à s'intéresser à la peinture à l'huile. Il fut alors embauché pour faire des croquis de manoirs baronniaux dans les comtés avoisinants. Il aimait beaucoup peindre et avait un penchant pour les paysages, surtout ceux de la vallée de Dovedale sur la frontière entre le Derbyshire et le Staffordshire. On peut compter parmi ses mécènes les ducs de Devonshire et la reine Victoria, qui acheta un service de table avec des représentations du château de Windsor que Pratt avait peintes[1].

Il retourna vivre à Derby en 1851, où il continua à vivre de ses talents artistiques et parvint à subvenir aux besoins de sa femme et de ses neuf enfants. En 1861, il se définit comme « peintre paysagiste sur porcelaine »[2]. Il mourut le 3 mars 1873 à Stoke-upon-Trent.

Son fils, Henry Lark Pratt, changea son nom en Hinton, pour éviter les confusions mais sans grand résultat, puisqu'on trouve des tableaux de lui signés « H.L.Pratt »[1]. Henry Pratt fils exposa un tableau à la Royal Academy en 1867 et six ans plus tard un autre de ses tableaux fut accepté par la Royal Society of British Artists. Il mourut en 1875 à 36 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le Derby Museum and Art Gallery[3] ainsi que le Newcastle-under-Lyme Borough Museum and Art Gallery[4] conservent plusieurs des tableaux de Hanry Lark Pratt[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) David Mancip, Artists & Craftsmen of the 19th century Derby China Factory, Ashbourne, Landmark Publishing,‎ 2004 (ISBN 978-1-84306-139-7)
  2. (en) 'Henry Lark Pratt', Mapping the Practice and Profession of Sculpture in Britain and Ireland 1851-1951, University of Glasgow History of Art and HATII, online database 2011 Consulté le 22 juillet 2011
  3. (en) Derbyshire Artists Derbyshire UK
  4. (en) Paintings from Newcastle Museum, BBC. Consulté le 20 juillet 2010
  5. (en) Sarah Allard, Goodey's Derby, Derby, Breedon Books,‎ 2003 (ISBN 978-1-85983-379-7, lien LCCN?), p. 157


(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Henry Lark Pratt » (voir la liste des auteurs)

Lien externe[modifier | modifier le code]