Henry Larcom Abbot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Larcom Abbot
Image illustrative de l'article Henry Larcom Abbot

Naissance
Beverly[1]
Décès (à 96 ans)
Cambridge
Allégeance US flag 34 stars.svg Union
Grade Union army maj gen rank insignia.jpg Major général
Années de service 1854 – 1895
Conflits Guerre de Sécession
Faits d'armes première bataille de Bull Run
bataille de Richmond
Autres fonctions Membre de l'Académie américaine des arts et des sciences

Henry Larcom Abbot est un général américain et un ingénieur topographe. Il est né le à Beverly, comté d'Essex, dans le Massachusetts et est décédé le à Cambridge, comté de Middlesex, dans le Massachusetts. Il est inhumé dans la même localité, au cimetière du Mont Auburn[2]. Il est le fils de Joseph Hall Abbot et de Fanny Ellingwood Larcom. Il se marie le 2 avril 1856 avec Mary Susan Everett qui décède le 13 mars 1897 à l'âge de 39 ans. 4 enfants naissent de leur union, 2 filles et 2 garçons. L'aîné, Frédéric Vaughan Abbot sort diplômé de West Point, major de sa promotion.

Avant la guerre[modifier | modifier le code]

Henry Larcom Abbot sort diplômé de West Point en 1854, 2e de sa promotion[note 1]. Dès sa sortie de l'académie, il intègre le Corps du Génie topographique de l'armée. Il est breveté second lieutenant le et est promu à ce grade le [3]. Il rédige, avec Andrew Atkinson Humphreys, un rapport intitulé « rapport sur la physique et l’hydraulique du fleuve Mississippi » dans lequel ils détaillent les facteurs concourant aux débordements du fleuve et un document sur l'état du système de digues[4]. Après plusieurs années sur la côte Ouest à effectuer différentes recherches sur la topographie de cette région à la demande de l'Armée, il est appelé comme ingénieur topographique dans l'armée du général Irvin McDowell.

Il est promu premier lieutenant le .

Guerre de Sécession[modifier | modifier le code]

Le , Henry Larcon Abbot participe à la première bataille de Bull Run[5] au cours de laquelle il est blessé. Il est breveté capitaine pour bravoure et service méritant lors de cette bataille le 21 juillet 1861. Il est alors promu capitaine le [3].

En juillet 1861, il est ingénieur en chef dans la division du général Daniel Tyler lors de la campagne de Manassas. Du au , il est sous les ordres du général Irvin McDowell, chargé de défendre Washington.

Du au , il est aide de camp du général John G. Barnard (en) et participe à la campagne péninsulaire. Il est breveté commandant le pour bravoure et service méritant lors du siège de Yorktown qui s'est déroulé du 5 avril au 4 mai 1862.

Il participe à la bataille de Richmond du au . Du au il est nommé ingénieur en chef sous les ordres du général Nathaniel Prentice Banks.

Le il est nommé Colonel dans les Massachusetts Volunteers avec en charge le commandement du 1er régiment d'artillerie lourde du Connecticut[3].

Le , il est transféré dans le Corps des ingénieurs de l'armée américaine[3].

Du au , il commande la défense de Washington avec son régiment et du au , il commande l'artillerie devant Richmond. Il est breveté brigadier général des volontaires le 1 août 1864 pour bravoure et service distingué lors des opérations devant Richmond et spécialement dans les lignes devant Petersburg.

Du au , ilcommande l'artillerie lors de la seconde bataille de Fort Fisher (en).

Le , il est breveté lieutenant-colonel pour bravoure et service méritant lors du siège de Petersburg, colonel pour les mêmes motifs lors de la guerre et enfin brigadier général pour les mêmes motifs sur le champs de bataille lors de la guerre[3]. Il est aussi breveté major général des volontaires à la même date dans les Massachusetts Volunteers pour bravoure et service méritant lors de la guerre[6],[3].

Après la guerre[modifier | modifier le code]

Après la guerre, Henry Larcon Abbot quitte le service actif des volontaire le et reste dans le Corps des ingénieurs de l'armée. Il sera un des artisans de la création de l'École des Ingénieurs de l'Armée de Fort Totten à New York. Il est promu commandant le et lieutenant colonel le . Il est promu colonel le . Il prend sa retraite le .

Source[modifier | modifier le code]

  • Biographie de Henry Larcom Abbot par Charles Greene Abbot (1929) (en anglais)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est de la même promotion que les futurs généraux Benjamin F. Davis, Oliver Otis Howard, Thomas Howard Ruger, Stephen Hinsdale Weed et James Deshler, Archibald Gracie, Jr., George Washington Custis Lee, Stephen Dill Lee, John Pegram, William Dorsey Pender, James Ewell Brown Stuart, John Bordenave Villepigue. Les quatre premiers dans les rangs de l'Union et les huit derniers dans ceux confédérés. Par ailleurs, il est de la même promotion que le premier officier issu de West Point mort au combat lors de la guerre de Sécession : John Trout Greble.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Farquhar, Francis P. (1926). Place Names of the High Sierra. San Francisco: Sierra Club
  2. Eicher, John H., and David J. Eicher, Civil War High Commands. Stanford: Stanford University Press, 2001. ISBN 0-8047-3641-3. p. 97.
  3. a, b, c, d, e et f (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Andrew Atkinson Humphreys papers, page consacrée au général A. Humphreys sur Historical Society of Pennsylvania.org, consultée le 26 décembre 2014
  5. Eicher, John H., and David J. Eicher, Civil War High Commands. Stanford: Stanford University Press, 2001. ISBN 0-8047-3641-3. p. 97
  6. Eicher, 2001, p. 710

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]