Henry Handel Richardson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Handel/Ethel Florence Lindesay Richardson en 1945

Henry Handel Richardson est le nom de plume de l'écrivaine australienne Ethel Florence Lindesay Richardson, née le à Melbourne (Australie) et morte en à Fairlight (Royaume-Uni).

Son chef-d'œuvre est la trilogie The Fortunes of Richard Mahony : Australia Felix (1917), The Way Home (1925) et Ultima Thule (1929).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle commence à écrire The Fortunes of Richard Mahony (en) en 1912. Ultima Thule, le dernier volume de la trilogie, lui apporte la célébrité. L'Australian Literature Society lui décerne l'ALS Gold Medal (en) en 1929[1],[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]