Henry Edward Armstrong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armstrong.
Henry Edward Armstrong.

Henry Edward Armstrong FRS (1848-1937), était un chimiste anglais.

Henry Armstrong est né et a vécu toute sa vie à Lewisham, une banlieue de Londres. À partir de 1865, il étudia au Royal College of Chemistry à Londres (actuellement département de chimie de l'Imperial College). À l'âge de 18 ans, Edward Frankland le sélectionna comme assistant pour concevoir des méthodes de détermination des impuretés organiques présentes dans l'eau. En 1869, il obtint son doctorat pour ses travaux sur les "acides du soufre". En 1879, il reçut un poste au City and Guilds of London Institute (actuellement Imperial College). À l'âge de 36 ans en 1884, il devint professeur de chimie dans une autre institution à l'origine de l'Imperial College, the Central Institution.

En 1881, Henry Armstrong avait commencé la synthèse systématique, l'étude de la structure et de la dégradation, de nombreux dérivés du naphtalène, en se fondant sur les travaux précédents à propos des dérivés du benzène et sur la proposition de structure du naphtalène faite par Erlenmeyer. Henry Armstrong et son principal collaborateur W. P. Wynne accumulèrent une collection de 263 échantillons de naphtalènes qui est actuellement conservée à l'Imperial College sous le nom de Armstrong-Wynne Collection. Ce travail donna un grand élan à l'industrie des teintures. Par la suite ses recherches s'orientèrent vers les terpènes, en particulier le camphre, vers la purification de l'eau, aidant ainsi à éradiquer la fièvre typhoïde; ainsi que vers la cristallographie.

En 1887, Armstrong commença à s'intéresser à la classification des substitutions du benzène selon leurs influences sur les orientations méta-, ortho- ou para-. Ce fut dans une annotation sur un article traitant de ce thème en 1890, que sa formule du benzène apparut pour la première fois.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]