Henry Charles Lea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Charles Lea

Henry Charles Lea est un historien et auteur américain né le 19 septembre 1825 à Philadelphie, décédé le 24 octobre 1909 notamment reconnu pour son Histoire de l’Inquisition au Moyen Âge.

Sa famille[modifier | modifier le code]

Son père Isaac Lea (1792-1886) était un naturaliste de renom, membre de l'American Philosophical Society, et était aussi éditeur. Isaac Lea descendait d'une famille de quakers de Philadelphie. Sa mère Frances Anne Carey (1799-1873), était la fille de Mathew Carey, un éditeur philadelphien. Son frère ainé Mathew Carey Lea, fut un chimiste de renom, spécialiste en photographie.

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Son ex-libris.

En 1843 Henry Charles Lea travaille avec son père, mais dès 1847, des troubles nerveux l'obligent à abandonner son travail scientifique. Durant sa période de convalescence, il lut des livres sur le Moyen Âge en France. Cet intérêt pour cette période changea sa carrière et de scientifique, il devint historien. Spécialiste du Moyen Âge, dans les institutions, le droit, l'histoire de l'Église et l'économie. Il écrivit aussi des articles sur l'histoire des villes italiennes. Sa carrière dura plus de cinquante ans, durant laquelle il publia 10 livres et de nombreux articles.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

En français
En anglais
  • Superstition and Force (Philadelphia, 1866, new ed. 1892)
  • Historical Sketch of Sacerdotal Celibacy (Philadelphia, 1867)
  • Histoire de l’Inquisition au Moyen Âge (History of the Inquisition of the Middle Ages) (New York, 1888) - Volume I
  • Chapters from the religious history of Spain connected with the Inquisition (Philadelphia, 1890)
  • History of auricular Confession and Indulgences in the Latin Church (3 vols., London, 1896)
  • The Moriscos of Spain (Philadelphia, 1901)
  • Histoire de l'Inquisition en Espagne (History of the Inquisition of Spain) (4 vols., New York and London, 1906-1907) - Volume I, Volume II, Volume III, Volume IV.

Ses livres[modifier | modifier le code]

Lea rechercha et acquit beaucoup d'œuvres et de manuscrits européens tel des incunables. Sa collection construite dans un bâtiment annexe de sa maison en 1881 au 2000 Walnut Street, à Philadelphie fait maintenant partie de la bibliothèque de l'Université de Pennsylvanie.

Citation[modifier | modifier le code]

Il est digne de remarquer que dans les fragments de procédure inquisitoriale qui nous sont parvenus, les allusions à la torture sont rares. »

Biographie (en anglais)[modifier | modifier le code]

  • Bradley, Edward Sculley. 1931. Henry Charles Lea. A Biography. Philadelphia: University of Pennsylvania Press.
  • Bussy, R. Kenneth. 1985. Two Hundred Years of Publishing: a history of the oldest publishing company in the United States, Lea & Febiger 1785-1985. Philadelphia: Lea & Febiger.
  • O'Brien, John M. 1967. "Henry Charles Lea: The Historian as Reformer." American Quarterly 19: 104-113.
  • Coulton, G. G. 1937. Sectarian History
  • Peters, Edward. 1987. "Henry Charles Lea and the 'Abode of Monsters'." In The Spanish Inquisition and the Inquisitorial Mind, edited by Angel Alcal, 577-608. Highland Lakes, N.J.: Atlantic Research Publications.

Voir version anglaise de Wikipedia

Liens externes[modifier | modifier le code]