Henry Brackenbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henry Brackenbury (1837–1914) est un général de l'armée de terre britannique qui fut l'assistant de Garnet Wolseley dans les années 1870 et fit partie de son « cercle » d'officiers loyaux. Il est l'auteur de plusieurs livres d'histoire militaire et de mémoires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Brackenbury est né à Bolingbroke, dans le Lincolnshire le 1er septembre 1837. Il étudia à Tonbridge School (dans le Kent) puis à Eton, et enfin à l'Académie royale militaire de Woolwich. Il entra dans l'armée de terre britannique en 1856, combattit durant la révolte des Cipayes en 1857–1858 et assista à la Guerre franco-prussienne de 1870 au titre de l'aide aux victimes.

Après avoir fait la connaissance de Garnet Wolseley, Brackenbury lui proposa de rejoindre sa campagne ashantie (1873–74) et devint membre du « cercle de Wolseley ». Il joua ensuite le rôle de son secrétaire militaire durant la Guerre anglo-zouloue de 1879. Wolseley l'avait en haute estime et l'aida dans sa carrière. Brackenbury était cependant peu aimé de ses collègues, comme de la femme de Wolseley.

En 1880, il devint secrétaire privé du Gouverneur général des Indes, fut attaché militaire à Paris de 1881 à 1882, puis devint sous-secrétaire assistant du Lord lieutenant d'Irlande. Il joua un rôle important lors de l'expédition du Nil en 1884–1885.

Il fut promu major-général pour services distingués en campagne, puis devint directeur du Renseignement militaire en 1886. À partir de 1891 il fut membre du conseil du Gouverneur général des Indes, et en 1896 devint président du comité du matériel du War Office, poste qu'il occupa jusqu'en 1899. Il fut promu colonel-commandant en 1897, Directeur-Général du matériel en 1899 et général en 1901. Il prit sa retraite en 1904 et fut nommé membre du Conseil privé. Sa femme Emilia (épousée en 1861 mais dont il était séparé depuis longtemps) mourut en 1905 et il épousa la même année Edith Desanges. Il mourut le 20 avril 1914 à Nice.

Décorations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Last Campaign of Hanover, 1870
  • Les Maréchaux de France, Étude de leur conduite de la guerre en 1870, Paris, Lachaud, Place du Théâtre Francais, 1871
  • Narrative of the Ashantee War (2 vol.) 1874
  • The River Column: A Narrative of the Advance of the River Column of The Nile Expeditionary Force, Londres, Blackwoods, 1885
  • The Nearest Guard: The History of His Majesty’s Body Guard of the Honourable Corps of Gentleman-at-Arms, Londres, 1905
  • Some Memories of My Spare Time, William Blackwood & Sons, Londres, 1909

Nombreux articles de revues et journaux, dont :

  • The Tactics of the Three Arms as modified to meet the requirements of the Present Day, conférence pour le Royal United Service Institute, d'abord publiée séparément, puis dans leur journal, en 1873

Notes et références (en anglais)[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Illustrated London News, 17 juin 1882 — Consulté le 5 mai 2011.
  • Who was Who
  • Oxford Dictionary of National Biography
  • Ian Harvie. A Very Dangerous Man - a Profile of Sir Henry Brackenbury. Soldiers of the Queen (journal of the Victorian Military Society). March 1999.