Henry Box Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Résurrection d'Henry Box Brown à Philadelphie est une lithographie de Samuel Rowse publiée en 1850

Henry "Box" Brown (1815-après 1878) était un esclave de Virginie, aux États-Unis et est célèbre pour avoir fui l'État esclavagiste de Virginie enfermé volontairement dans un colis postal envoyé vers l'État abolitionniste voisin de Pennsylvanie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henry Brown est né esclave en 1815 dans le comté de Louisa, en Virginie. En 1830, il est envoyé à Richmond, la capitale de l'État, pour travailler dans une usine de tabac. Il se marie alors avec une autre esclave, Nancy, avec laquelle il a au moins trois enfants. Brown utilise son salaire pour payer le maître de Nancy pour le temps qu'elle passe auprès de ses enfants. Mais en 1848, sa femme et ses enfants sont vendus à un marchand d'esclaves et envoyés en Caroline du Nord, sans qu'Henry Brown ne puisse s'y opposer.

Dès lors, Henry Brown est décidé à gagner sa liberté. Avec l'aide d'un ami, l'affranchi James C. A. Smith et un sympathisant blanc qui exerçait le métier de cordonnier, nommé Samuel Smith, Brown met au point un plan pour se faire lui-même envoyer dans une boîte par voie postale, faisant passer le colis pour envoi de denrées habituelles. Brown paie alors Samuel Smith avec l'argent accumulé par un travail acharné, lequel avait pris contact avec l'abolitionniste de Philadelphie James Miller McKim. McKim accepta de recevoir la boîte. Brown est enfermé dans une boîte de bois et envoyé de Richmond à destination de Philadelphie, ce qui représente un voyage de 442 kilomètres. La boîte mesure 1,50 mètre de profondeur, 1,20 mètre de large et moins d'un mètre de long; Brown mesure 1,73 mètre et pèse 91 kg. Pendant le voyage, qui commence le 23 mars 1849, la boîte de Brown transite de plusieurs façons: charriot, puis voie ferrée, puis bateau à vapeur, puis charriot, puis voie ferrée, sur un ferry, puis voie ferrée et enfin par charriot de livraison. À plusieurs reprises les manutentionnaires placent la boîte à l'envers ou la manipulent violemment, mais Brown reste impassible et jamais ne trahit sa présence. Grâce à la chance et à sa force de caractère, Brown endure le voyage de 26 longues heures.

A l'arrivée, la boîte contenant Brown est reçue par Miller McKim, William Still et d'autres membres du "Comité de vigilance de Philadelphie". Quand Brown est libéré, il prononce cette phrase célèbre qu'une des personnes présentes rapporte: « Comment allez-vous, messieurs ? » Il chante alors un psaume tiré de la Bible choisi pour l'occasion.

Henry Brown devient un porte-parole célèbre de la Société contre l'esclavage (Anti-Slavery Society). On lui donne le surnom de "Box" (boîte ou caisse) lors de la convention contre l'esclavage de Boston, en mai 1849, suite à quoi il utilisa désormais le nom d'Henry Box Brown. Il publie deux versions de son autobiographie, la première à Boston en 1849 et la seconde en Angleterre en 1851, Récit de la vie d'Henry Box Brown (Narrative of the Life of Henry Box Brown). Brown organise l'exhibition d'un panorama émouvant intitulé Miroir de l'esclavage dans le Nord-Est des États-Unis avant d'être obligé d'émigrer en Angleterre, suite à l'adoption en 1850 de la loi sur les esclaves fugitifs (la Fugitive Slave Act). Brown fait le tour de l'Angleterre avec son panorama anti-esclavage durant les dix années qui suivent, qui se tient plusieurs centaines de fois par an et visitant presque toutes les villes pendant cette période.

Brown se produit dans les spectacles anglais pendant 25 ans, jusqu'en 1875. Dans les années 1860, il commence en jouant le rôle d'un mesmériste, puis peu de temps après comme conjurateur, sous les noms de scène Prof. H. Box Brown et le Prince Africain. Il se marie une seconde fois et fonde une nouvelle famille. En 1875, il retourne aux États-Unis avec une pièce familiale sur la magie.

La Resurrection of Henry Box Brown at Philadelphia, une lithographie de Samuel Rowse, décrivant Henry Brown sortant de la caisse de transport à Philadelphie fut publiée pour aider à lever des fonds pour produire des fonds pour le panorama anti-esclavagiste de Brown. Il ne subsiste qu'une seule des trois lithographies originales connues, conservée dans la collection de la Virginia Historical Society de Richmond.

Un monument est dédié à Henry "Box" Brown le long du Canal Walk dans le centre de Richmond, une sculpture en acier reproduisant la caisse avec laquelle il s'était échappé.

En 1997, Brown fut le sujet d'une pièce de Tony Kushner intitulée Henry Box Brown or the Mirror of Slavery.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Brown, Henry, Narrative of the Life of Henry Box Brown, Manchester, England, Lee and Glynn,‎ 1851
  • (en) Brown, Henry, Narrative of the Life of Henry Box Brown, Oxford University Press,‎ 2003 (version révisée avec une introduction de Richard Newman, auparavant d'Henry Louis Gates, Jr.)
  • (en) Ruggles, Jeffrey, The Unboxing of Henry Brown, Richmond, Virginia, Library of Virginia,‎ 2003
  • (en) Levine, Ellen, Henry's Freedom Box: A True Story from the Underground Railroad, New York, Scholastic Press,‎ 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]