Henry Bibby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henry Bibby Portail du basket-ball
Henry Bibby.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Charles Henry Bibby
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 24 novembre 1949
Franklinton, Caroline du Nord
Situation en club
Poste meneur
Carrière universitaire ou amateur
UCLA Bruins
Draft NBA
Année 1972
Position 62e
Franchise Knicks de New York
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1972-1975
1975-1976
1976-1980
1980-1981
Knicks de New York
Jazz de La Nouvelle-Orléans
76ers de Philadelphie
Clippers de San Diego
Carrière d’entraîneur
1986
1986-1988
1988
1989-1991
1992-1994

1996-2005
2005
2006-2008
2009-2013
2013-
Lancaster Lightning
Springfield Fame
Savannah Spirits
Tulsa Fast Breakers
Oklahoma City Cavalry
Winnipeg Thunder
USC Trojans
Sparks de Los Angeles
76ers de Philadelphie (assistant)
Grizzlies de Memphis (assistant)
Pistons de Detroit (assistant)

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Henry Bibby, né le 24 novembre 1949 à Franklinton en Caroline du Nord, est un basketteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière universitaire, il évolue avec les UCLA Bruins entraînés par John Wooden. Il obtient trois titres consécutifs de Champion NCAA de 1970 à 1972.

À l'issue de sa carrière universitaire, il est choisi par les Knicks de New York lors de la Draft NBA 1972. Cette équipe est composée de nombreux futurs membres du Basketball Hall of Fame (Willis Reed, Walt Frazier, Dave DeBusschere, Bill Bradley, Earl Monroe et Jerry Lucas, et le futur entraîneur Phil Jackson), et entraîné par Red Holzman, également futur membre du Hall of Fame.

Pour sa première saison dans la ligue américaine, il remporte le titre NBA en cinq rencontres face aux Lakers de Los Angeles, après avoir battu les Celtics de Boston en finale de conférence lors d'une septième rencontre[1]. Bibby joue deux saisons et demie dans la franchise de New York avant de rejoindre les 76ers de Philadelphie. Avec cette dernière franchise, il joue deux nouvelles finales NBA, les Finales 1977 et 1980 perdues respectivement face Trail Blazers de Portland et aux Lakers.

Après sa carrière de joueur, il a également connu une carrière d'entraîneur. Celle-ci débute en Continental Basketball Association (CBA) où il remporte deux titres de champion, en 1982 avec les Lancaster Lightning et en 1989 avec Tulsa. Cette dernière année, il reçoit le titre de coach de l'année en CBA. durant la période 19865-1988, il a également entraîné en United States Basketball League chez les Springfield Fame. Il est également récompensé du titre de coach de l'année en 1986. Il entraîne ensuite les Winnipeg Thunder[2].

Il rejoint ensuite le Championnat NCAA, prenant en mains les destinées des USC Trojans de l'Université de la Californie méridionale. Il garde ce dernier poste durant neuf saisons, présentant un bilan final de 131 victoires pour 111 défaites. Il est remercié au cours de sa neuvième saison.

En avril 2005, il est nommé à la tête des Sparks de Los Angeles, équipe de Women's National Basketball Association (WNBA). Mais il ne termine pas la saison, remplacé par son assistant.

Il évolue ensuite en NBA en tant qu'assistant coach de Maurice Cheeks chez les Sixers jusqu'à l'issue de la saison 2008 où son contrat n'est pas renouvelé.

En février 2009, il retrouve un poste d'assistant auprès des Grizzlies de Memphis.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son frère Jim Bibby est un ancien lanceur de la Ligue majeure de baseball (MBL).

Son fils Mike Bibby est un joueur de NBA qui a évolué avec les Grizzlies de Vancouver, les Kings de Sacramento, les Hawks d'Atlanta, les Heat de Miami et les Knicks de New York depuis 2011.

Palmarès[modifier | modifier le code]

palmarès joueur
palmarès entraîneur

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 1973 NBA Finals: New York 4, L.A. Lakers 1 Knicks Win One for the 'Aged', sur le site de la NBA
  2. (en) Henry Bibby Profile, sur le site officiel des USC Trojans

Liens externes[modifier | modifier le code]