Henry Barraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barraud.

Henry Barraud est un compositeur français, né à Bordeaux le 23 avril 1900 et mort à Saint-Maurice (Val-de-Marne) le 28 décembre 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute ses études à Bordeaux avec Fernand Vaubourgoin. En 1927, il est renvoyé du Conservatoire de Paris, où il suit les classes d'orchestration de Louis Aubert, de composition de Paul Dukas et de contrepoint et fugue de Georges Caussade, pour avoir refusé de suivre des méthodes « orthodoxes ».

Chargé de mission à la direction des Beaux-Arts, il joue un rôle important avec Pierre-Octave Ferroud, Emmanuel Bondeville et Jean Rivier dans la constitution de la société musicale Le Triton qui a vocation à faire connaître la musique contemporaine. Il est également critique musical au quotidien Le Journal en 1937.

Après la libération de Paris en 1944, il est nommé directeur musical de la Radiodiffusion française. Il fonde la maîtrise de Radio France en 1946 avec le concours de Maurice David, inspecteur général de l'enseignement musical de Paris. La direction en est confiée à Marcel Couraud. En 1948, il devient directeur de la chaîne nationale RTF puis de l'ORTF, poste qu'il conserve jusqu'à sa retraite en 1965.

Il reçoit le Grand Prix national de la musique en 1969. Son épouse est décédée en 2000.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique instrumentale[modifier | modifier le code]

Musique symphonique[modifier | modifier le code]

  • Finale (1931)
  • Poème pour grand orchestre (1932)
  • Concerto pour piano et orchestre (1939)
  • Offrande à une ombre (1942), pour orchestre, à la mémoire de Maurice Jaubert
  • La Kermesse (1943), ballet
  • Symphonie de Numance (1952)
  • 3e Symphonie (1957)
  • Rapsodie cartésienne (1959)
  • Rapsodie dionysienne (1961)
  • Symphonie concertante (1966), pour trompette et orchestre
  • Trois études pour orchestre (1967)
  • Une saison en enfer (1969) d'après Arthur Rimbaud
  • Alceste (1977), musique de scène

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Trio (1935), pour hautbois, clarinette, basson
  • Suite pour une comédie de Musset (1936), pour orchestre de chambre
  • Quatuor à cordes (1940)
  • Dix impromptus pour piano (1941)
  • Sonatine pour violon et piano (1941)
  • Musique pour petites mains (1949), pour piano
  • Concertino pour piano, flûte, clarinette, cor, basson et orchestre de chambre (1953)
  • Symphonie pour orchestre à cordes (1956)
  • Divertimento (1962)
  • Concerto pour flûte et orchestre à cordes (1963)
  • Variations à treize (1969) pour petit orchestre de 13 instruments
  • Concert pour cordes (1971)
  • Deux préludes pour piano (1974)
  • Quatuor (1975), pour saxophones

Musique vocale[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • La Farce de maître Pathelin (1938), opéra-comique
  • Numance (1955), tragédie lyrique, livret de Salavador de Madariaga d'après Cervantès
  • Lavinia (1958), opéra-comique
  • Le Roi Gordogane (1975), opéra de chambre
  • Tête d’or (1980), tragédie lyrique d’après Paul Claudel

Musique chorale[modifier | modifier le code]

  • Deux chœurs avec orchestre : Chanson villageoise et La Ronde des trois filles vaniteuses (1928)
  • Le Feu (1937), cantate pour chœur et orchestre
  • Noël, pour deux voix d'enfants et ténor a cappella, sur un vieux poème bourguignon
  • Te Deum (1955)
  • Le Testament de François Villon (1945), cantate pour ténor, piano et chœur a cappella
  • Le Mystère des Saints Innocents (1946), oratorio pour chœur, baryton, récitant et orchestre d’après Charles Péguy
  • Pange lingua, motet pour soprano, baryton, chœur et orchestre, en hommage a Rameau (1964)
  • La Divine Comédie (1973), cantate d’après Dante

Mélodies[modifier | modifier le code]

  • Quatre poèmes de Lanza del Vasto (1945)
  • Chansons de Gramadoch (1945), sur des poèmes de Victor Hugo
  • Trois lettres de madame de Sévigné (1957)
  • Huit chantefables pour les enfants sages, sur des poèmes de Robert Desnos (1961)

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Hector Berlioz : sa vie, ses œuvres, texte pour un livre-disque Adès/Le Petit Ménestrel, 1969
  • Johannes Brahms : sa vie, ses œuvres, texte pour un livre-disque Adès/Le Petit Ménestrel, 1975
  • La France et la Musique occidentale, coll. Pour la musique, NRF-Gallimard, 1956
  • Pour comprendre la musique d'aujourd'hui, Le Seuil, 1968
  • Cinq grands opéras : Don Juan, Tristan et Isolde, Boris Godounov, Pelléas et Mélisande, Wozzeck, coll. Musiques, Le Seuil, 1972 (ISBN 2-02-002058-0)
  • Hector Berlioz, coll. Les Indispensables de la musique, Fayard, 1979 (ISBN 2-213-02415-4)

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Barraud, Myriam Chimènes (dir.) et Karine Le Bail (dir.), Un compositeur aux commandes de la radio : essai autobiographique, Paris Paris, Fayard/Bibliothèque nationale de France, coll. « Musique »,‎ 17 novembre 2010, 1152 p. (ISBN 978-2-2136-5503-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]