Henry Ayers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ayers.
Henry Ayers

Sir Henry Ayers (né le et mort le ), est un Premier ministre d'Australie-Méridionale. Uluru portait autrefois son nom (Ayers rock).

L'homme d'affaire[modifier | modifier le code]

Né à Portsea en Angleterre, il travaille dans le domaine du droit après ses études et émigre en Australie-Méridionale en 1840 avec sa femme, Elizabeth. Il y travaille quelque temps en tant qu'employé au bureau d'un avocat. En 1845 on le nomme secrétaire des mines de Burra Burra, manageant jusqu'à 1 000 hommes. Il travaille aux mines pendant 50 ans, et en devient le gérant. Il devient riche grâce aux gisements de cuivre de Burra Burra, alors appelé la « mine monstre », qui fera également la richesse de la colonie entière.

C'est un homme d'affaires très respecté ; à part ses intérêts miniers, il tient de nombreuses positions importantes, et est longtemps membre et président du conseil d'administration du Savings Bank of South Australia (il est réélu président quelques jours avant sa mort). Premier président de la South Australian Gas Company, il est aussi gouverneur du Jardin botanique d'Adélaïde dès 1862, président de la South Australian Old Colonists' Association, et longtemps membre du conseil de l'Université d'Adélaïde.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le 25 mars 1857 il est élu au premier Conseil législatif d'un gouvernement responsable, et en reste membre pendant plus de 36 ans. Pendant de nombreuses années la colonie d'Australie-Méridionale formait un electeur unique pour les élections législatives, et Ayers tient ce rôle en deux occasions en 1865 et en 1873.

En mars 1863 il est le représentant, avec deux autres personnes, de l'Australie-Méridionale à la conférence inter-coloniale, et le 4 juillet 1863 il devient ministre sans portefeuille du premier cabinet de Dutton. Celui-ci démissionne 11 jours plus tard ; Ayers forme alors le 15 juillet son premier gouvernement en tant que premier ministre et premier secrétaire de la colonie.

La Chambre étant très divisée, il est presque impossible d'y travailler. Ayers reforme un gouvernement le 22 juillet 1864 mais échoue et démissionne le 4 août. Le gouvernement de Blythe est alors créé et Ayers y est nommé premier secrétaire ; le gouvernement tombe lors des élections générales et démissionne le 22 mars 1865. Quand Dutton forme son second gouvernement Ayers est encore premier secrétaire, et reste à ce poste lors de la création de son troisième gouvernement, le 20 septembre 1865, qui ne dure qu'un peu plus d'un mois. L'instabilité est chronique durant cette période puisqu'entre juillet 1863 et juillet 1873, soit une décennie, 18 gouvernements se succèdent. Ayers est encore premier ministre quatre fois entre mai 1867 à juillet 1873. Il est premier secrétaire du gouvernement de Colton de juin 1876 à octobre 1877, son dernier mandat. En 1881 il est élu président du Conseil législatif, et le reste jusqu'en décembre 1893.

Il est réputé pour être un bon orateur et administrateur ; un discours qu'il donna sur les difficultés des pionniers de la fondation de l'Australie-Méridionale fut publié comme pamphlet en 1891.

Il habite Ayers House de 1855 jusqu'à sa mort, transformant cette maison de neuf pièces en une grande demeure dans les années 1860. La plus jeune des enfants Ayers, Lucy, y est née. Pendant ses mandats il utilise Ayers House pour les réunions du cabinet, les dîners parlementaires et les bals.

Il meurt à Adélaïde le 11 juin 1897 ; sa femme est morte en 1881, lui laissant trois fils et une fille. Nommé KCMG en 1872, il devient GCMG en 1894.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. (en) South Australian Parliament: Ayers